Gérard Collomb connaît son premier adversaire à Lyon, un proche de Laurent Wauquiez

Gérard Collomb connaît son premier adversaire à Lyon, un proche de Laurent Wauquiez

Politique
DirectLCI
MUNICIPALES - Les Républicains ont désigné leur candidat à la mairie de Lyon. Etienne Blanc, bras droit de Laurent Wauquiez à la Région, a officialisé mercredi sa candidature. Le maire de Divonne-les-Bains depuis 1991 affrontera donc l'ancien ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

La campagne pour les municipales de 2020 est bel et bien lancée à Lyon. Mercredi 24 octobre, le Républicain Etienne Blanc a déclaré sa candidature et son souhait d'affronter l'ancien ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, déjà candidat à sa propre succession. "J'ai accepté de conduire une liste de grand rassemblement qui part du MoDem jusqu'aux Républicains, avec une large ouverture sur la société civile", a déclaré Etienne Blanc dans un entretien au Figaro.


"Il faut réussir à Lyon ce que nous avons réussi à la Région. C'est ce qui nous permettra de gagner. Chacun sent qu'il y a une forte attente d'alternance à Lyon", a assuré le bras droit de Laurent Wauquiez, premier adjoint au conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes. 

Il faut à Lyon un nouveau souffle, une nouvelle ambition"Etienne Blanc

Dans une vidéo publiée ce jeudi 25 octobre sur son compte Twitter, Etienne Blanc estime que Lyon a besoin d'un "nouveau souffle", "une nouvelle ambition". Il souhaite apporter "plus de sécurité, plus de propreté, une qualité environnementale au cœur de la ville. Il lui faut aussi une gaieté de vivre, un plaisir de vivre, une vie adoucie. Voilà pourquoi je suis candidat à la mairie de Lyon." Le maire de Divonne-les-Bains depuis 1991, une commune de l'Ain proche de la Suisse, a assuré qu'il ne serait pas candidat à la métropole.

Si Etienne Blanc a déclaré que Laurent Wauquiez serait "évidemment à (ses) côtés" pendant la campagne, il a tenu à se distinguer du patron des Républicains dans une interview donnée à la télévision locale TLM. "Lui c'est lui, moi c'est moi. Nous n'avons pas la même personnalité, pas les mêmes ambitions. Il ne m'a ni encouragé ni découragé."

Un parachuté confiant en ses chances face au maire historique

En convoitant le fauteuil de maire, Etienne Blanc veut aider l'opposition à tourner la page des querelles internes qui durent depuis de nombreuses années. Pourtant, des incertitudes demeurent sur les ambitions des élus de la droite locale, notamment celle de Pascal Blache, maire divers droite du VIe arrondissement qui a créé son propre micro-parti et ne cache pas penser à la mairie de Lyon.

Le parachuté Etienne Blanc se veut en tout cas confiant face à Gérard Collomb qui selon lui "va connaître ses premières difficultés. Il est en délicatesse avec les socialistes et les écologistes, ses anciens alliés. Mais aussi avec une partie des centristes qui n'a pas apprécié sa gouvernance à la métropole de Lyon, et une partie de la République en marche qui n'a pas compris sa démission du gouvernement."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter