Municipales à Paris : les petites piques et les mini clashs du premier débat sur LCI

Municipales à Paris : les petites piques et les mini clashs du premier débat sur LCI
Politique

GRANDE CONFRONTATION - La Grande confrontation sur LCI, en partenariat avec RTL et 20 Minutes, a donné lieu à plusieurs passes d'armes entre les sept candidats à la mairie de Paris.

Les sept candidats aux élections municipales dans la capitale étaient réunis ce mercredi sur LCI pour La Grande confrontation. A l'occasion du premier débat de la campagne, organisé en partenariat avec RTL et 20 Minutes, les échanges ont été essentiellement courtois entre Agnès Buzyn, Cédric Villani, Serge Federbusch, David Belliard, Rachita Dati, Danielle Simonnet et Anne Hidalgo. Mais ils se sont aussi parfois tendus, l'enjeu étant de taille pour les candidats à dix jours du premier tour.

"Il y a certains endroits, je passe en apnée !" - R. Dati

Si Anne Hidalgo (PS) se félicite de voir les Parisiens se promener sur les voies sur berge avec "le sourire", ce n'est pas le cas de Rachida Dati (LR). La maire du VIIe arrondissement de Paris a dénoncé l'état des voies, qu'elle parcourt en courant. "Franchement, il y a certains endroits, je passe en apnée !, s'est-elle exclamée. Je ne fais pas de plongée, mais je pense être apte à la plongée tellement je cours en apnée ! Ce sont des latrines à ciel ouvert, ce n'est pas aménagé, ce n'est pas végétalisé. Et là, c'est la coureuse qui vous dit ça."

En vidéo

La Grande Confrontation : Rachida Dati dénonce courir en "apnée" sur les berges de Seine lors d'un échange avec Anne Hidalgo

Hidalgo appelle Buzyn à faire preuve "d'humilité"

Autre sujet de discorde : la propreté dans les rues de Paris. Taclée par Agnès Buzyn (LREM) au sujet des poubelles et du tri sélectif dans les rues, Anne Hidalgo a répliqué : "J’entends beaucoup de 'y a qu'à, faut qu'on', qu'en cinq jours on va régler le problème de la propreté à Paris'. Je me dis qu’il faut un peu d’humilité et beaucoup de pragmatisme. Je doute que la méthode 'en 100 jours' qui consiste à tout privatiser ou à remettre des agents soit une méthode qui, comme vous en avez l’habitude, ne mette pas dans la rue les agents du service municipal." Anne Hidalgo ajoute : "Je pense qu'il faut aujourd'hui reconnaître le travail que font nos agents de propreté dans un contexte qui n'est pas simple. Toutes les semaines, le service public municipal est là pour réparer et nettoyer manifestation après manifestation. Ce sont les mêmes qui, au quotidien, viennent réparer nos rues."

En vidéo

Grande confrontation : Hidalgo et Buzyn se piquent sur la propreté dans Paris

Lire aussi

Anne Hidalgo oublie son itinéraire en métro

Interrogée au sujet de son moyen de locomotion pour venir dans les locaux de LCI, la maire de Paris a assuré avoir pris le métro. Mais s'est emmêlée les pinceaux, au moment de détailler son trajet. "J'ai pris la ligne 1, puis la ligne 9... ou la 3, je ne sais plus. J'ai pris le métro ici, tout près", a lancé Anne Hidalgo, hésitante face à David Pujadas. Un flottement qui a enflammé les réseaux sociaux. 

Lire aussi

En vidéo

La Grande confrontation : Anne Hidalgo hésite lorsqu'elle est interrogée sur son moyen de locomotion

Sur Twitter, Brossat reprend Dati sur le logement

Lorsque Rachida Dati défend sa politique en matière de logement, Ian Brossat, à distance, contre-attaque. Sur Twitter, l'adjoint de Paris en charge du logement a réagi au plaidoyer de la maire du VIIème arrondissement de la capitale. Rachida Dati expliquait avoir eu des échanges avec Ian Brossat sur les modalités de mise en place de logements sociaux dans son secteur de la rive gauche. "J'ai travaillé avec Ian Brossat pour avoir du logement social dans le VIIème arrondissement", a-t-elle plaidé.

"Chère Rachida Dati, c'est sympa de me citer 3 fois, mais vous vous êtes opposée avec une belle obstination aux 251 logements sociaux de la rue Saint-Dominique dans votre arrondissement. Voilà la vérité", a déclaré le porte-parole du PCF sur Twitter.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent