Municipales à Paris : Anne Hidalgo veut supprimer une place de stationnement sur deux au profit des pistes cyclables

Municipales à Paris : Anne Hidalgo veut supprimer une place de stationnement sur deux au profit des pistes cyclables
Politique

PROPOSITIONS - La maire sortante de Paris a défendu mardi 28 janvier un projet visant à créer "une ville 100% cyclable" à l'horizon 2024. La création de nouvelle pistes sécurisées se traduirait par la suppression de 60.000 places de stationnement, hors places de livraison ou réservées aux personnes à mobilité réduite.

Avec le Vélopolitain, Anne Hidalgo lance le chapitre II de la bataille du vélo contre la voiture. La maire socialiste sortante de Paris a présenté mardi 28 janvier son projet visant à faire de Paris une ville "100% cyclable" à l'horizon 2024 avec, au menu, l'élaboration d'un nouveau plan de circulation qui permettrait de rendre toutes les rues de la capitale cyclables, et de créer dans chaque arrondissement "au moins une 'vélorue'", c'est-à-dire une rue donnant la priorité aux cyclistes sur tous les modes de transport motorisés. Ce nouveau réseau s'ajouterait aux 1000 km d'aménagements cyclables existants. 

Pour cela, Paris en Commun, la plateforme de la candidate, projette de supprimer pas moins de 60.000 places de stationnement actuellement dédiées aux voitures, selon un calcul effectué par Le Parisien, et confirmé à LCI par l'équipe de campagne. Cela représenterait près de la moitié des places de stationnement actuellement disponibles dans la capitale, soit 133.000 places. 

Lire aussi

Les places de livraisons non comptabilisées

Selon l'entourage de la candidate, le calcul est "un peu plus compliqué que cela", puisque les places de stationnement dédiées à la livraison et aux personnes à mobilité réduite ne sont pas prises en compte dans le calcul. Il s'agirait donc de supprimer la moitié des places actuellement affectées aux voitures, hors livraison et hors PMR. 

Anne Hidalgo promet en outre de généraliser les double-sens cyclables dans les zones 30 de la capitale, et de doter l'ensemble des ponts parisiens de pistes sécurisées. Le projet prévoit aussi de créer 100.000 places de stationnement supplémentaires pour le vélo, avec notamment des arceaux supplémentaires et des abris vélos sécurisés.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent