Municipales à Paris : Benjamin Griveaux retire sa candidature après la publication d'une vidéo à caractère sexuel

Municipales à Paris : Benjamin Griveaux retire sa candidature après la publication d'une vidéo à caractère sexuel
Politique

CAMPAGNE - Impliqué dans une vidéo à caractère sexuel, le candidat La République en marche quitte la course à la succession d'Anne Hidalgo. C'est lui-même qui en a fait l'annonce, dans une vidéo enregistrée dans les locaux de l'AFP, en début de journée, vendredi 14 février.

"Ça va trop loin". D'une voix blanche, vendredi 14 février, Benjamin Griveaux a annoncé qu'il retirait sa candidature à la mairie de Paris. Selon les premiers éléments recueillis, cette décision fait suite à la publication, sur un blog confidentiel, de vidéos d'échanges de messages à caractère sexuels, entre une personne présentée comme le député de Paris, ancien porte-parole du gouvernement, et une personne non identifiée.

"Cette décision me coûte, mais mes priorités sont très claires, c'est d'abord ma famille"

Le candidat a confirmé, sans rentrer dans les détails, les faits qui lui valent aujourd'hui ce départ précipité. "Un site internet et des réseaux sociaux ont relayé des attaques ignobles mettant en cause ma vie privée. Ma famille de mérite pas cela. Personne, au fond, ne devrait jamais subir une telle violence", a-t-il jugé.

Une "violence" qui l'a conduit à annoncer son retrait : "Je ne souhaite pas nous exposer davantage, ma famille et moi, quand tous les coups sont désormais permis. Cela va trop loin. C’est pourquoi j’ai décidé de retirer ma candidature à l’élection municipale parisienne. Cette décision me coûte, mais mes priorités sont très claires : c’est d’abord ma famille. Vous l’aurez compris. Et puis, c’est le projet pour Paris. Celui que nous avons construit et pour lequel nous nous sommes beaucoup battus. Ce projet, aujourd’hui, il vivra mieux sans moi."

Le candidat a fini par un mot aux militants qui l'ont assisté tout au long de sa campagne : "Merci aux équipes de campagne qui ne comptent pas leurs heures depuis tant de mois. Merci aux colistières et aux colistiers pour leur engagement. Merci à toutes celles et à tous ceux qui participent à cette formidable aventure." Et a appelé à "une campagne digne".

Lire aussi

Toute l'info sur

Griveaux emporté par la divulgation d'une sextape

C'est son ancien collègue du groupe La République en marche, le député des Français de l'étranger Joachim Son-Forget, qui avait permis l'émergence de cette vidéo, dans la soirée, jeudi 13 février. A l'heure où nous écrivons, on ignore encore qui prendra la place du désormais ex-candidat. En difficulté dans les sondages, Benjamin Griveaux était donné en 3e position, derrière Anne Hidalgo et Rachida Dati, et talonné par l'écologiste David Belliard. Il avait notamment souffert de la dissidence de Cédric Villani, autre candidat à l'investiture de LaRem, qui avait décidé de se lancer de son côté.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent