Municipales à Paris : Gaspard Gantzer se rallie à Agnès Buzyn

Municipales à Paris : Gaspard Gantzer se rallie à Agnès Buzyn
Politique

ALLIANCE - Gaspard Gantzer, fondateur de "Parisiennes, Parisiens", a annoncé ce jeudi 20 février son ralliement à Agnès Buzyn (LaREM). "Je n'ai pas pu, malgré mes efforts, créer une dynamique", a-t-il déclaré, estimant qu'il fallait "avoir le sens des responsabilités".

La première alliance a été conclue dans la campagne des municipales parisiennes. Ce jeudi 20 février, Gaspard Gantzer, ancien conseiller en communication de François Hollande et fondateur de "Parisiennes, Parisiens", a annoncé qu'il se ralliait à Agnès Buzyn. "Je n'ai pas pu, malgré mes efforts, créer une dynamique", a-t-il expliqué à l'AFP. "Une nouvelle donne politique s'est ouverte avec la désignation d'Agnès Buzyn", a-t-il ajouté.

Lire aussi

Il s'agit d'une première victoire pour la candidate La République en marche, désignée dimanche en remplacement de Benjamin Griveaux, qui a choisi de se retirer après la diffusion de vidéos intimes. Gaspard Gantzer refuse lui de voir cette alliance comme une défaite. "C'est toujours difficile à titre personnel de faire le constat qu'il n'y a pas de dynamique suffisamment forte. C'est une déception, oui, mais il n'y a pas d’ego, il faut avoir le sens des responsabilités", a-t-il déclaré.

Je veux apporter mes connaissances, mon expérience." - Gaspard Gantzer

"Je veux apporter mes connaissances, mon expérience et toute mon énergie dans la campagne d'Agnès Buzyn", a-t-il poursuivi. Il souhaite notamment s'impliquer dans le programme de l'ancienne ministre de la Santé qui sera dévoilé dimanche, sur les sujets de "la propreté, de la sécurité, de tout ce qui concerne la vie quotidienne". Concernant la destruction du périphérique, mesure phare de son programme, celui qui était crédité d'1% d'intentions de vote dans le sondage Harris Interactive x Epoka pour LCI publié mercredi 19 février, reconnaît qu'"Agnès Buzyn n'est pas aussi radicale que (lui)".

L'ancien communicant, camarade de promotion d'Emmanuel Macron à l'ENA, était tête de liste de son mouvement dans le 15e arrondissement, mais semble avoir peu de chance d'y rester, LaREM ayant investi une autre candidate. "La constitution des listes sera discutée dans les prochains jours", ont indiqué plusieurs sources du parti majoritaire qui, comme ses concurrents, a jusqu'au 27 février pour déposer ses listes à la préfecture.

Gaspard Gantzer avait été investi en Ille-et-Vilaine par En Marche lors des législatives de 2017, mais avait finalement renoncé à se présenter. Il avait créé le mouvement "Parisiennes, Parisiens" en 2018 pour conquérir la mairie de Paris. Un temps rejoint par l'ex-journaliste et écologiste Isabelle Saporta, cette dernière avait finalement rejoint l'équipe de Cédric Villani le mois dernier.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent