Municipales : Marlène Schiappa candidate dans le 14e arrondissement de Paris, pour soutenir Benjamin Griveaux

Municipales : Marlène Schiappa candidate dans le 14e arrondissement de Paris, pour soutenir Benjamin Griveaux
Politique

ÉLECTIONS - La secrétaire d'Etat chargée de l'Egalité femmes-hommes Marlène Schiappa est candidate aux élections municipales dans le 14e arrondissement de Paris pour soutenir Benjamin Griveaux. Elle ne sera pas tête de liste, indique-t-elle au Parisien.

"Je suis candidate à Paris, dans le 14e arrondissement, pour soutenir Benjamin Griveaux", a annoncé Marlène Schiappa au Parisien ce jeudi. "Il est le meilleur candidat pour la capitale, le plus sérieux et le plus préparé", ajoute la secrétaire d'Etat chargée de l'Egalite femmes-hommes. 

Lire aussi

L'ancienne adjointe au maire du Mans explique qu'elle ne sera pas tête de liste - "ma position sera actée par la commission d'investiture dans les jours prochains" - et qu'elle restera au gouvernement. "Cela reste ma priorité. Mais je m'engage de toutes mes forces pour faire en sorte que l'on gagne Paris", ajoute-t-elle.

En vidéo

Les élections municipales attirent les candidats issus de la société civile

Emmanuel Macron et Édouard Philippe m'ont chaleureusement incitée à rejoindre la liste de Benjamin Griveaux."- Marlène Schiappa

La secrétaire d'Etat souhaite également mettre les points sur les "i" et rappeler que le gouvernement soutient bien Benjamin Griveaux, candidat investi par La République en marche, et non le député LaREM dissident Cédric Villani, candidat lui aussi dans le 14e arrondissement de la capitale. "J'ai échangé longuement avec le Premier ministre et le président qui m'ont tous les deux encouragée à être candidate. Je le dis pour faire taire certaines rumeurs disant que l'Elysée soutiendrait en cachette Cédric Villani : c'est faux. Emmanuel Macron et Édouard Philippe m'ont chaleureusement incitée à rejoindre la liste de Benjamin Griveaux, pour gagner l'élection. Il n'y a pas d'ambiguïté là-dessus." 

Marlène Schiappa ajoute qu'elle ne comprend pas la démarche de Cédric Villani. "Voter Cédric Villani, c'est lui faire un chèque en blanc, car on ne sait même pas à l'heure actuelle s'il soutiendra Benjamin Griveaux, Anne Hidalgo ou un autre candidat au second tour."

Une longue histoire avec le 14e arrondissement

Marlène Schiappa rappelle dans l'interview qu'elle est "née à Paris, j'ai vécu enfant dans la cité Porte de Vanves, ai été au collège en ZEP dans le 14e et j'y ai aussi passé l'essentiel de ma vie d'adulte, entre Pernety et Montparnasse. J'ai même été candidate aux municipales de 2001, à 18 ans, sur une liste associative de gauche. J'ai une histoire et un engagement avec le 14e." 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent