Myriam El Khomri devient ministre du Travail après François Rebsamen

Myriam El Khomri devient ministre du Travail après François Rebsamen

GOUVERNEMENT - L'Elysée a annoncé mercredi 2 septembre que Myriam El Khomri, secrétaire d'Etat chargée de la politique de la Ville, succédait à François Rebsamen à la tête du ministère du Travail.

Myriam El Khomri est la nouvelle ministre du Travail depuis mercredi 2 septembre, en lieu et place de François Rebsamen, réélu maire de Dijon le 10 août. Secrétaire d'Etat chargée de la politique de la Ville, de la Jeunesse et des Sports depuis août 2014, elle a suivi son parcours politique dans le 18e arrondissement de Paris.

"Le président de la République, sur proposition du Premier ministre, a mis fin aux fonctions de François Rebsamen et nommé Madame Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l'emploi et de la Formation professionnelle", a-t-on déclaré à l'Elysée. Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, reprend ses fonctions à la politique de la ville. 

Une nomination qui constitue une surprise

Le départ de François Rebsamen pour la mairie de Dijon a entraîné ce mini-remaniement "poste pour poste", attendu depuis le début de la semaine. De nombreux noms avaient circulé, mais pas celui de Myriam El Khomri. La nomination de la benjamine du gouvernement, âgée de 37 ans, au ministère du Travail constitue donc une surprise, son nom n'ayant jamais été avancé parmi les candidats possibles.

EN SAVOIR + >> Rebsamen retrouve son siège à la mairie de Dijon

Pour Myriam El Khomri, il s’agit d’une véritable ascension dans la hiérarchie gouvernementale. Entrée dans l’équipe de Manuel Valls lors du dernier remaniement , elle avait séduit rapidement l’exécutif par son travail et sa présence sur le terrain. Elle faisait partie ces derniers mois des jeunes membres du gouvernement régulièrement cités en exemple. Membre du conseil national du Parti socialiste, elle s’était fait connaître à la mairie de Paris, où elle était chargée des questions de sécurité .

Avantagée par son aptitude à la communication 

En revanche, le droit du travail n’a jamais fait partie de ses spécialités, comme son prédécesseur François Rebsamen. Alors que le dossier du chômage sera l’un des plus importants dans les mois à venir, c’est davantage son aptitude à la communication qui semble avoir primé dans le choix de l’exécutif, qui a écarté un profil comme Alain Vidalies, expert du code du travail mais moins à l’aise médiatiquement.

Née le 18 février 1978 à Rabat, au Maroc, elle est la fille d’une mère bretonne et d’un père marocain. Myriam El Khomri aura la lourde tâche de tenter d'inverser la courbe ascendante du chômage, un engagement du chef de l'Etat qui en a fait la condition sine qua non de sa candidature à un second mandat.

A LIRE AUSSI >> Myriam El Khomri chez metronews : "Il y a des attentes extrêmement fortes, de la colère"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : l'épidémie devrait redémarrer "cet automne", prévient Arnaud Fontanet

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la liste des 48 départements concernés

EN DIRECT - Covid-19 : le pass sanitaire maintenu pour l'instant dans tous les départements

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Emmanuel Macron va s'expliquer avec Joe Biden cet après-midi

VIDÉO - "Bien sûr que j'ai peur" : au cœur de La Palma, sous la menace de coulées de lave destructrices

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.