Nadine Morano demande que le port du voile intégral devienne un délit

Nadine Morano demande que le port du voile intégral devienne un délit

DirectLCI
POLEMIQUE – L'eurodéputée UMP a prôné un durcissement de la loi du 11 octobre 2010, qui interdit de dissimuler son visage dans l'espace public. Elle souhaite que le port du voile devienne un délit en cas de récidive, donc passible d'une peine de prison.

Le respect de la loi interdisant le port voile intégral, c’est la marotte de Nadine Morano. Après avoir dénoncé, par deux fois, des femmes intégralement voilée, l’une à la plage , l’autre gare de l’Est à Paris, l’eurodédeputée UMP veut désormais que la loi aille plus loin.

Ce mercredi matin, sur BFMTV , elle a ainsi proposé que le port du voile intégral devienne un délit "dès lors qu’il y a récidive". Actuellement, la loi du 11 octobre 2010 qui interdit de revêtir en public une tenue dissimulant le visage est une contravention de 2e classe, punie d’une amende et qui peut être assortie d’un stage de citoyenneté.

De la contravention au délit

La différence ? L’eurodéputée veut donc que les récidivistes encourent donc désormais une peine de prison, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui puisqu’il s’agit d’une contravention. "Là, vous payez une petite amende, point barre", a déploré Nadine Morano, avant d'appeler à la transparence : "Je veux savoir combien de femmes qui ont été sanctionnées par le biais d'une amende se sont retrouvées en stage de citoyenneté. Je veux qu'on soit extrêmement dur sur toutes ces questions. Il en va du respect de la laïcité, et du respect de nos valeurs en France".

LIRE AUSSI >> Voile intégral : sur le terrain, la loi est difficile à appliquer

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter