Nadine Morano, la perle des réseaux sociaux

Politique

TWITTER – Encore une fois, Nadine Morano défraie la chronique des réseaux sociaux après avoir posté un message indigné à propos d'une femme portant le voile intégral. Metronews liste les quelques perles de l'ancienne ministre gazouillées sur le réseau social.

Sur les réseaux sociaux, rares sont les utilisateurs qui, en France, suscitent autant de réactions ou de railleries. Mais, au rayon politique, Nadine Morano peut se targuer de faire partie de la short list des personnalités (avec Christine Boutin peut-être) que les internautes aiment moquer et plus rarement défendre. Metronews s'est penché sur les petites perles laissées par l'ancienne ministre sur Twitter.

EN SAVOIR + >> Genre à l'école : quand Nadine Morano perd ses nerfs après un article de metronews

> Sa croisade contre les femmes voilées

"Scène en Gare de l'Est à Paris, je viens de croiser une femme avec une burqua à qui je demande de respecter la loi. Son mépris est total", s'est ainsi indignée l'eurodéputée UMP mardi sur Twitter.

Il n'a pas fallu plus d'une dizaine de minutes pour que le hashtag "mépris total" envahisse le réseau social pour railler cette nouvelle sortie de l'élue.

EN SAVOIR + >> Le fils de Valérie Trierweiler se paye Nadine Morano sur Twitter

Mais sa guerre contre le voile intégral ne date pas d'aujourd'hui. En août dernier, Nadine Morano avait également partagé sa colère sur Facebook en publiant un billet d'humeur après avoir croisé une femme voilée sur la plage. L'occasion pour elle de réciter sa leçon sur le droit des femmes et... d'être une nouvelle fois moquée.

> Une photo, plusieurs angles

Toujours cet été, Nadine Morano a posté une photo sur Twitter pour se féliciter du nombre de personnes présentes au Campus UMP organisé à Nice.

Problème : un journaliste de Libération a très rapidement dénoncé l'angle du cliché posté, loin d'illustrer la réalité.

EN SAVOIR + >> Quand Morano transforme une salle vide en "théâtre comble"

> Les "anales" au lieu des annales

En février 2014, Nadine Morano dénonce l'adoption définitive de la loi Florange à l'Assemblée. Mais les internautes vont très vite se moquer en soulignant son lapsus orthographique (anales au lieu d'annales) plutôt gênant.

> Elle traite un journaliste de "rat"

En novembre 2013, Nadine Morano va jusqu'à insulter un journaliste. L'élue UMP, qui n'a pas supporté la chronique de Joseph Macé-Scaron, directeur adjoint de la rédaction de Marianne, se venge sur Twitter. Et s’adresse au journal pour lui signifier que son employé est "au journalisme ce qu’un rat est au caniveau… ça pue, c’est laid, encore que le rat, lui, est intelligent". Et la personne visée de répondre :

> Elle confond message privé et tweet public

En 2012, Nadine Morano publie un message surprenant à Eric Besson l'ancien ministre de l'Immigration sur Twitter. "@ericbesson je bulle dans un spa avec des copines et toi tu tweet occupe toi de ta femme un peu". Une nouvelle fois moquée sur le réseau, elle s'était expliquée au Lab en précisant qu'elle n'était pas au spa mais travaillait.

"Mais non, nous n'étions pas dans un spa à bulles, même si j'en rêverai ! Je disais en riant à Eric Besson de s'occuper de sa femme car son épouse, comme nous toutes, est parfois agacée de le voir tout le temps derrière son clavier", expliquait-elle en précisant que ce message devait rester privé.

> "Natalité" plutôt que "nativité"

En décembre 2011, c'est un autre lapsus de l'ancienne ministre de la Famille qui fait rire de nombreux internautes. L'élue confond "natalité" et "nativité". "Quand j'étais petite à Noël il y avait toujours des films sur la natalité à la télé je regrette qu'il n'y en ait plus", poste-t-elle sur le réseau social. Les twittos se sont très rapidement amusés à "remplacer un mot dans un titre de film par Morano", comme "La Morano aux trousses" ou "Le Seigneur des Morano". La ministre d'alors s'est ensuite défendue : "Ça, c'est twitté trop vite".
 

Mais celle qui tweete plus vite que son ombre a anticipé les critiques : "Je tape plus vite que mes doigts mais je corrige aussi vite que ma pensée :-)".

EN SAVOIR + >> A peine élue, Nadine Morano se fait voler sa mallette d'eurodéputée

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter