Nicolas Bay, secrétaire général du FN, souhaite une modification de la représentation syndicale

DirectLCI
"Que la révolte et le rejet des Français à l’égard de ce texte s’expriment de façons diverses est parfaitement normal mais ne doit pas être un motif pour prendre les Français en otages, créer des blocages dans le pays qui portent un grave préjudice à l’activité économique", a expliqué Nicolas Bay, secrétaire général du FN à propos de la mobilisation sociale contre la loi travail. "On assiste à un gouvernement très minoritaire et de l’autre côté, une CGT et des syndicats minoritaires qui s’entêtent. Il est temps de modifier la représentation syndicale", a-t-il encore ajouté.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter