Nicolas Hulot et ses six voitures : "Je roule en électrique 95% de mon temps"

Politique
AUTO-MOTO-BATEAU - Pointé du doigt pour voir signalé dans sa déclaration de patrimoine qu'il possédait 9 véhicules, dont six voitures, le ministre de la Transition écologique dénonce du "pinaillage" dans le JDD, et assure qu'il roule propre le plus souvent.

"La transparence, oui, le voyeurisme et le pinaillage, non." Nicolas Hulot a manifestement peu goûté l'accueil réservé à sa déclaration de patrimoine, dévoilée vendredi par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), au même titre que celles de ses collègues du gouvernement.


Dans le JDD, le ministre de la Transition écologique répond aux réactions sur le montant de sa fortune, estimée à près de 6 millions d'euros (selon nos calculs), mais surtout sur les neuf véhicules, dont six voitures, une moto, un scooter et un bateau, mentionnés dans cette déclaration, pour une valeur globale de 105.000 euros. 

"Absurde"

Jugeant "absurde" la polémique autour de ses voitures, le ministre qui souhaite la fin des véhicules à essence d'ici 2040 détaille l'utilisation qu'il en fait. S'il utilise son van de marque allemande "pour les vacances en familles", il laisse son vieux 4x4 stationné en Corse, où sa maison est située "à 1.000 mètres d'altitude". Quant à sa Citroën 2CV, elle est conduite par sa fille. S'y ajoutent la voiture personnelle de sa femme, une camionnette pour le transport des chevaux en Bretagne, son bateau à moteur et sa moto. Sans oublier le scooter électrique. 


Le ministre l'assure pourtant : "Je roule en électrique 95% de mon temps". Quant à sa fortune, qui fait de lui le second patrimoine du gouvernement derrière la ministre du Travail Muriel Pénicaud, il l'assume. Avoir "gagné de l'argent" à la télévision lui a "permis de bosser pendant 25 ans pour défendre la cause de l'écologie". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Macron

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter