Nicolas Sarkozy se fait pincer à contresens à vélo par la police de Saint-Tropez

Politique

A CONTRE-COURANT - C'est le quotidien "Nice-Matin" qui raconte l'amusante anecdote : Nicolas Sarkozy, qui effectuait son habituelle escapade à vélo le long du littoral varois, s'est fait surprendre à contresens par un policier alors qu'il remontait le quai du Vieux Port.

Dans sa retraite politique, en vacances dans le Var, Nicolas Sarkozy fait encore parler de lui. L'anecdote a été rapportée, mercredi, par le quotidien Nice-Matin

Féru de cyclisme, l'ex-président de la République effectuait son parcours depuis la demeure familiale du cap Nègre, le long du littoral varois, et faisait une escale à Saint-Tropez. En débarquant sur le quai du Vieux Port (là où stationnent les yachts que viennent admirer les touristes l'été), le candidat déchu de la primaire à droite a tenté de remonter le quai à contresens à vélo. 

Lire aussi

Stoppé par la maréchaussée

C'était sans compter sur la vigilance d'un jeune policier tropézien, présent sur place pour surveiller, précise Nice-Matin, "la fan zone liée à l'anchoïade offerte sur le port" aux habitants du village. Le fonctionnaire détaille au quotidien régional :

Je ne sais pas comment il a pu arriver jusque-là... Je lui ai demandé de façon courtoise de descendre de son vélo et de continuer à pied, ne serait-ce que pour des questions de sécurité - Le policier de Saint-Tropez

Selon son récit, Nicolas Sarkozy a obtempéré sans broncher, il a même été "très aimable". Il faut dire qu'il ne s'agissait que d'un simple avertissement, "à titre informatif", explique le jeune policier. Pas d'amende, donc, mais "pas de traitement de faveur" non plus, assure-t-il. 

Cela n'a pas empêché, raconte encore Nice-Matin, le garde du corps de Nicolas Sarkozy de lancer au fonctionnaire, pour éviter les complications : 

C’est bon, nous sommes de la maison- Le garde du corps

En vidéo

On a retrouvé les Sarkozystes

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter