Nicolas Sarkozy va-t-il s'exprimer avant les européennes ?

Nicolas Sarkozy va-t-il s'exprimer avant les européennes ?

DirectLCI
RETOUR - Nicolas Sarkozy songe à s'exprimer avant les européennes du 25 mai, ce qui lui permettrait de mesurer sa popularité à droite, au risque d'effectuer un retour trop rapide dans l'arène politique.

Parlera ou parlera pas ? Selon son entourage, Nicolas Sarkozy songe à s'exprimer avant les élections européennes du 25 mai prochain, comme il l'avait à la veille du scrutin municipal. Dans une tribune au vitriol, l'ancien président de la République s'en était violemment pris au pouvoir socialiste. Fort de sa popularité, l'ex-chef de l'Etat pourrait donc récidiver. But de la manoeuvre : aider à mobiliser l'électorat de droite et clarifier la ligne électorale plutôt confuse de l'UMP sur les affaires européennes.

"Il y réfléchit mais il n'a pas tranché", confie à l'AFP un cadre de l'UMP en relation régulière avec l'ancien chef d'Etat. "En tant qu'ancien chef de l'Etat, président de l'UE au second trimestre 2008, il a un avis d'expert et de praticien. Sa voix compterait dans la réflexion des Français", a ajouté ce proche. Et d'ajouter :" l'ancien président prendra sa décision "la semaine prochaine au plus tard".

"Une intervention de sa part est espérée"

Un discours de campagne express pour Nicolas Sarkozy ? Rien n'est certain. Un autre visiteur régulier de l'ancien président n'est en effet "plus sûr" qu'il veuille intervenir. "Il l'envisageait il y a dix jours, c'est moins actuel aujourd'hui", croit-il savoir. Au sein de son camp, nombreux sont ceux qui espèrent qu'il prenne part à cette campagne électorale. "Je ne connais pas ses intentions mais je suis convaincu qu'une intervention de sa part est espérée" pour "tracer une perspective que François Hollande est à l'évidence totalement incapable de proposer", a affirmé samedi le président de l'association Les amis de Nicolas Sarkozy.

A trois semaines de ce scrutin européen, l'UMP peine à livrer un message clair et audible. "Je suis effondrée par le haro généralisé contre l'Europe, y compris dans ma famille politique", a affirmé Valérie Pécresse, lundi sur Europe 1. "L'Europe est absente sur l'Ukraine, François Hollande aussi" et "Sarkozy a été un acteur déterminant en Europe dans la lutte contre la crise financière et dans la crise géorgienne. Sa parole serait utile pour réveiller Hollande", estime-t-elle.

>> Nicolas Sarkozy, chronique d'un retour annoncé

Plus d'articles

Sur le même sujet