Nicolas Sarkozy, véritable sauveur ou très beau parleur ?

Politique
1/7 Signé Brice Hortefeux, jeudi 4 août sur RTL

AFP/metronews

2/7 Parce que sauver le Tour de France, c'est aussi simple que d'aller serrer la main au patron dudit Tour dans sa voiture en plein scandale Festina, alors qu'on est soi-même en pleine traversée du désert.

AFP

3/7 Un "sauvetage" qui aura privé le groupe de centaines de millions d'euros de recette publicitaires entre 2009 et 2013.

AFP

4/7 Sauver la Grèce... en refusant à son principal dirigeant l'organisation d'un référendum sur des mesures d'austérité qui ont créé un climat de pauvreté sans précédent dans le pays.

AFP

5/7 Il a tellement revêtu le costume que, selon certains témoins des négociations, ces dernières ont été rompues par le preneur d'otages.

AFP

6/7 Aujourd'hui, la Libye est un pays à feu et à sang, déchiré entre islamistes et gouvernement reconnu par la communauté internationale.

AFP

7/7 D'après les négociateurs du dossier, Nicolas Sarkozy est arrivé assez tard au cours des négociations, alors que ces dernières étaient presque bouclées.

AFP

Sur le même sujet

Et aussi