NKM a-t-elle sollicité le parrainage de Robert Ménard ? "Un buzz absolument absurde"

DirectLCI
PARRAINAGES - Candidate à la primaire de droite et du centre, NKM a décroché le nombre de parrainages suffisants pour se présenter. Invitée du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, elle a démenti avoir convoité le soutien du maire de Béziers Robert Ménard, proche du FN.

"Cher Robert, je lance un appel aux élus qui aiment la démocratie comme vous la vivez au quotidien dans votre conseil municipal ou dans votre commune …". Voilà en substance le mail envoyé au maire FN de Béziers Robert Ménard par NKM, l'invitant à lui donner son parrainage pour qu'elle puisse être candidate à la primaire de la droite et du centre. Interrogé lundi sur LCI, celui qui soutient ouvertement Marine Le Pen avait confirmé l'information : "Oui, elle m'a envoyé un courrier".


Je n'ai pas sollicité de parrainages de maires FNNKM, dans le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro

Accusée de chasser les parrainages jusqu'au FN, l'ancienne vice-présidente des Républicains s'est défendue dimanche lors de son intervention dans Le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. "Il y a un espèce de buzz là-dessus qui est évidemment absurde. Pour toucher les 36.000 maires de France, vous prenez le fichier de l'association des maires de France, qui est trié en fonction des appartenances politiques, a-t-elle expliqué. Il y a quelques erreurs qui se sont glissées dans le tri. Donc il y a quelques maires qui n'auraient pas dû recevoir le mail. Vous savez, c'est un fichier automatique fait avec Excel. Je n'ai pas sollicité de parrainages de maires FN, et d'ailleurs je ne les aurai pas acceptés." 


Une ligne de défense sur laquelle l'équipe de campagne de NKM s'était déjà appuyée. Elle avait précisé que pour obtenir les parrainages, des mails automatiques avaient été transmis à tous les maires du pays. Robert Ménard appartenant à la liste des maires "non-inscrits", il avait donc reçu lui aussi une demande de soutien.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter