Comment vont se dérouler les obsèques nationales de Simone Veil ?

ENTERREMENT - La France rend, ce mercredi aux Invalides, un hommage national à Simone Veil, morte vendredi à 89 ans. Une "cérémonie d'obsèques officielles" présidée par Emmanuel Macron.

L’heure est au grand recueillement. C’est une part de l’histoire de France qui nous a quittés vendredi avec le décès de Simone Veil. Et le pays tout entier, ce mercredi, est appelé à se souvenir et à lui rendre hommage, à l’occasion d’une "cérémonie d'obsèques officielles" qui débutera à 10h30 dans la cour d’honneur des Invalides. 

Qui sera présent ?

De nombreuses personnalités sont attendues, parmi lesquelles Emmanuel Macron, François Hollande et Nicolas Sarkozy. Jacques Chirac sera représenté par sa femme Bernadette tandis qu’un doute persistait, mardi, concernant la présence de Valéry Giscard d’Estaing, dont Simone Veil fut la ministre de la Santé. Les Premiers ministres de ces dernières années seront là aussi, ainsi que des chefs de gouvernement étrangers, comme le Belge Charles Michel, le Luxembourgeois Xavier Bettel ou le Bulgare Boiko Borissov. 


S’y ajouteront des membres de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, de l'Union des déportés d'Auschwitz et du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), des dirigeants des institutions européennes, sans oublier Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuelle de l'Académie française où siégea Simone Veil. Enfin rappelons que la famille a tenu à ce que la cérémonie soit ouverte au grand public.

Qu’est-ce qui est prévu ?

"Le jour de la cérémonie, les drapeaux européens seront mis en berne tandis que les drapeaux français seront parés d'un crêpe noir" sur les bâtiments officiels, a précisé l’Élysée. La cérémonie en elle-même devrait durer un peu plus d’une heure. Emmanuel Macron passera d’abord les troupes en revue puis il rejoindra les autres officiels, avant l’arrivée du cercueil couvert d’un drapeau français que porteront des Gardes républicains, tandis que retentira la "Marche funèbre" de Chopin. Sera ensuite entonné le "Chant des Marais", composé par des déportés, tandis que le cercueil quittera les Invalides pour être conduit au cimetière du Montparnasse. Là, Simone Veil sera inhumée, dans l’intimité, au côté de son mari Antoine Veil, mort en 2013. 

Qui va s’exprimer ?

Les premiers à le faire seront les proches de la défunte, avant que le président de la République ne prononce l’éloge funèbre. Son discours sera centré sur "les grands combats de la vie de Simone Veil : l’Europe, le droit des femmes, la justice", a fait savoir l’Élysée, précisant qu’Emmanuel Macron insistera sur "l’actualité" desdits combats. L’oraison funèbre sera, elle, prononcée par Haïm Korsia, le grand rabbin de France. Enfin, comme l’a souhaité Simone Veil, le kaddish, la prière de sanctification juive, sera dite, sans doute par des membres de sa famille.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La mort de Simone Veil

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter