Vers un prolongement du confinement ? Le conseil scientifique rendra ses conclusions lundi

Olivier Véran : l'avis du conseil scientifique sur la durée du confinement connu "lundi"

PROLONGATION - Au 5e jour de confinement, le ministre de la Santé Olivier Véran a fait savoir en conférence de presse, samedi 21 mars, qu'il faudrait attendre ce lundi pour avoir une idée plus précise de la durée et de l'étendue de la mesure.

Le confinement auquel la France est soumise depuis le 17 mars va-t-il se prolonger ? Et si oui, de combien de semaines ? Alors qu'Emmanuel Macron avait prévu le dispositif pour "quinze jours minimum", dans son discours d'annonce du 16 mars, la question de son prolongement se pose de plus en plus ouvertement et devrait trouver sa réponse lundi 23 mars. Dans une interview à BFM, vendredi 20 mars, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye reconnaissait que cette option "assez probable", prenant en exemple les mesures de confinement qui ont fonctionné "dans d'autres pays", tandis que, dans une interview au Parisien, la maire de Paris Anne Hidalgo appelait à "un confinement beaucoup plus sévère".

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

L'avis du conseil attendu

La mesure étant attendue à plus forte raison au regard du nombre d'amendes dressées, par exemple le 19 mars, ou près de 5000 prunes avaient été distribuées au travers du territoire. Si bien que, vendredi 20 mars, suite au conseil de défense qui se tenait le matin même, quand Christophe Castaner a pris la parole, on s'attendait à ce que cela soit pour annoncer ledit prolongement. Las ! De la bouche du ministre de l'Intérieur, nul durcissement du confinement, mais l'annonce du renforcement des contrôles aux gares et aéroports, destiné aux citadins cherchant à quitter leur appartement urbain pour la campagne.

En vidéo

Castaner annonce le renforcement des contrôles aux gares et aux aéroports

Le lendemain, le ministre de la Santé Olivier Véran a toutefois donné un horizon à cette question. "Les Français nous interrogent légitimement sur l'étendue actuelle du confinement et notre capacité à le faire respecter, reconnaissait-il depuis son ministère. Ils nous interrogent sur la durée du confinement." Fidèle à sa ligne de conduite, le gouvernement a renvoyé la prise de décision à l'avis que rendra le conseil scientifique, créé par le gouvernement pour l'orienter pendant la crise. "J'ai saisi le conseil scientifique de ces questions, il rendra des conclusions lundi", a indiqué le successeur d'Agnès Buzyn.

Une semaine de prolongement, deux... quatre ?

L'un de ses éminents membres, son président Jean-François Delfraissy, a varié dans ses avis ses dernières heures. D'abord, une certitude. Dans une interview à Europe 1, l'immunologue a jugé que "les faits sont là pour" que le confinement soit prolongé. Mais de combien de temps ? Au micro de la station privée, il jugeait que, pour que la mesure soit efficace, elle devrait être "de quatre à six semaines", soit jusqu'à la mi-avril au mieux. Mais plus tard dans la journée, au micro de France Inter, cette fois, il s'agissait plutôt de "une semaine, voire quinze jours tout au plus". En une journée, le "mieux" devenait donc le "pire". "A situation évolutive, réponse évolutive", comme dirait Olivier Véran.

Pour le Pr Delfraissy, conscient que "la population française pourra difficilement aller au-delà", il s'agit dès lors d'"envisager une nouvelle stratégie pour la sortie du confinement". Une stratégie observée en Corée, où il n'y a pas eu de mesures de confinement. Et qui fait écho à ce que disait le ministre Véran qui, quelques heures plus tôt, ouvrait la porte à un dépistage massif de la population et le placement en surveillance des populations touchées. Et Jean-François Delfraissy d'espérer que "nous ayons, dans quelques semaines, un autre type de test qui ne soit plus la mise en évidence du virus mais sur la mise en évidence d'anticorps". A Wuhan, berceau du virus, on va bientôt toucher les huit semaines de confinement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

"Autonomie" de la Guadeloupe : de quoi parle-t-on ?

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Covid-19 : Belgique, Italie, Allemagne... l'Europe confrontée au variant Omicron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.