Olivier Véran sur le podium des personnalités politiques préférées des Français

Après plusieurs semaines d'épidémie, les symptômes du coronavirus sont très nombreux et variables selon les individus. Ce jeudi, Didier Piereschi nous apporte des informations supplémentaires.
Politique

POPULARITÉ - Le ministre de la Santé Olivier Véran est la personnalité politique en activité préférée des Français, et la troisième derrière Nicolas Hulot et Nicolas Sarkozy, selon un baromètre Elabe publié ce jeudi.

S'il avait été une star de cinéma ou de télévision, on aurait pu dire qu'il avait crevé l'écran. Nommé au gouvernement le 16 février dernier, un mois et demi plus tard le ministre de la Santé se place déjà sur le podium des personnalités politiques préférées des Français. Selon un baromètre mensuel Elabe publié ce jeudi dans Les Echos et Radio Classique, il se place en troisième position avec 35% d'opinions positives (+18), derrière Nicolas Sarkozy (36%) et Nicolas Hulot (50%). 

Lire aussi

"Olivier Véran a réussi à trouver un ton : factuel, concret, précis et sans emphase", remarque Bernard Sananès, le président de l'institut Elabe. "Il est celui qui incarne la mobilisation des professionnels de santé et, dans l'épreuve, il donne le sentiment de faire le job. Sans compter que, puisqu'il vient de prendre ses fonctions, l'opinion ne lui fait pas, à lui, beaucoup de reproches sur la transparence", ajoute-t-il en pointant "un effet de contraste avec d'autres ministres sur le professionnalisme".

Lire aussi

La crise profite également à Emmanuel Macron et Edouard Philippe

Olivier Véran n'est pas le seul membre du gouvernement à recueillir de bons chiffres dans les enquêtes d'opinion. Les cotes de popularité d'Edouard Philippe (+9) et Emmanuel Macron (+10) sont également en forte augmentation. Avec 39% des personnes interrogées qui lui font confiance "pour affronter efficacement" les problèmes du pays, le chef de l'Etat retrouve un niveau qu'il n'avait pas atteint depuis juin 2018. Une forte majorité (57%, -9) continue toutefois à ne pas faire confiance au chef de l'Etat. 

La cote d'Edouard Philippe progresse quant à elle à 36%, mais 58% (-7) des personnes interrogées ne lui font pas confiance. L'ensemble des derniers sondages conjugue une forte hausse de popularité du couple exécutif et une baisse rapide de la confiance dans le gouvernement pour gérer la crise sanitaire.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Des pays sont-ils aujourd'hui confrontés à une deuxième vague de l'épidémie ?La progression du Covid-19 dans le monde

Enquête réalisée en ligne les 30 et 31 mars auprès de 1.003 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent