"On a l’impression d’être face à une escroquerie intellectuelle" : le coup de gueule d’un ex-référent de LREM qui claque la porte

DirectLCI
INTERVIEW – Michel Coste s’était engagé derrière Emmanuel Macron en pensant que ce dernier allait renouveler les pratiques politiques. Mais déçu par l’évolution de son mouvement, cet ancien référent de La République en Marche en Ardèche a décidé de claquer la porte.

"Fonctionnement vertical", "gouvernance d'élites", "offense aux principes fondamentaux de la démocratie"… Une centaine d’adhérents à La République en Marche s’apprête à claquer la porte du mouvement en raison de son prétendu caporalisme. La désignation de Christophe Castaner comme délégué général, sans consultation auprès de la base du mouvement, a visiblement été pour certains la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Michel Coste est l’un d’eux. Il a co-signé cette semaine une tribune qui dénonce "le jeu des statuts, l'opacité des instances" d'un parti  "sans ligne politique".

On est dans un système post-moderne où l’on s’affranchit totalement du principe démocratique Michel Coste

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter