On a passé le "ministre inconnu" Patrick Kanner au questionnaire de Proust

On a passé le "ministre inconnu" Patrick Kanner au questionnaire de Proust

Politique
DirectLCI
INTERVIEW – Alors qu'il est apparu cette semaine que son nom était inconnu de plusieurs responsables politiques, le ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports a accepté, en marge d'un entretien avec metronews, de répondre à un questionnaire de personnalité. Quand Kanner raconte Kanner.

Quel est le nom du ministre de la Ville ? Cette semaine, la question est devenue un sujet de colle. Après avoir remarqué mardi matin que Julien Dray, vice-président PS du Conseil régional d'Ile-de-France, ne connaissait pas la réponse, Bruce Toussaint s'est amusé à la reposer le lendemain au nouvel invité de sa matinale sur iTélé, Christian Estrosi. Chou blanc, encore : le maire de Nice n'était guère plus renseigné... Si bien que dans L'Opinion , l'intéressé est devenu "le ministre inconnu".

La bonne réponse est : Patrick Kanner. Et à 57 ans, il n'est pas un petit nouveau en politique. Avant que le portefeuille de la Ville, de la Jeunesse et des Sports ne lui échoie dans le deuxième gouvernement de Manuel Valls en août dernier, ce natif de Lille a fait une longue carrière d'élu local. Conseiller municipal de la capitale du Nord depuis 1989, il est devenu président du Conseil général en 2011.

Mes héros dans la fiction : le Concombre masqué


Aujourd’hui, Patrick Kanner est à la tête d'un ministère crucial dans le débat sur l'intégration et la jeunesse qui agite la société française depuis les événements dramatiques de début janvier. C'est d'ailleurs à lui qu'a été confié le pilotage du comité interministériel annoncé par Manuel Valls, qui doit définir un plan d'action contre les inégalités d'ici à début mars. Alors, pourquoi est-il si peu connu du grand public ? "Je suis un ministre au travail, et je communiquerai quand j'aurai des solutions à apporter", rétorque-t-il à ses détracteurs dans une longue interview accordée jeudi à metronews.

EN SAVOIR +
>> INTERVIEW - Patrick Kanner veut être "aussi le ministre de ceux qui ne sont pas Charlie"

>> VIDÉO - Quand Julien Dray sèche sur le nom du ministre de la Ville

Au terme de cet entretien consacré à ses chantiers en cours, Patrick Kanner a aussi accepté de se livrer un peu, avec un petit exercice que nous lui avons soumis : le fameux questionnaire de Proust. Après avoir séché sur quelques questions au début, le ministre s'est pris au jeu. Et quand vous aurez lu ses réponses, vous ne pourrez plus dire qu'il vous est totalement inconnu !

Le principal trait de mon caractère : l'empathie

Ce que j'apprécie le plus chez mes amis : la franchise

Mon principal défaut : je ne suis pas rancunier, en politique, ça peut être un défaut !

Mon occupation préférée : produire des réponses

Quel serait mon plus grand malheur : perdre mes filles

Le pays où je désirerais vivre : la France

La couleur que je préfère : le rouge

La fleur que j'aime : la rose

L'oiseau que je préfère : le goéland, à cause du film "Jonathan Livingston le goéland"

Mes auteurs favoris en prose : Balzac

Mes poètes préférés : Verlaine

Mes héros dans la fiction : le Concombre masqué

Mes compositeurs préférés : Mozart, Verdi

Mes peintres préférés : Modigliani

Mes héros dans la vie réelle : François Mitterrand, Pierre Mauroy

Mes héroïnes dans la vie : Louise Michel

Ce que je déteste par-dessus tout : la couardise

Le fait militaire que j'estime le plus : l'opération Dynamo

La réforme que j'admire le plus : l'IVG

Comment j'aimerais mourir : sans agonie

Etat présent de mon esprit : combattif

Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence : celles faites sans méchanceté

Ma devise : en avant la France !

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter