On a retrouvé les mesures "de gauche" de Hollande

POLITIQUE - Et si François Hollande avait vraiment mené une politique de gauche ? L'idée peut sembler un peu folle pour certains, pourtant c'est bien ce qu'il a affirmé à "L'Obs". Nous avons donc cherché et trouvé comment il pouvait penser ça.

"J’ai mené une politique de gauche". Dans la bouche de François Hollande, qui s'est confié dans L'Obs du 13 octobre, il n'y a aucune ambiguïté. "Je comprends l’impatience. J’accepte l’intransigeance. Mais je n’admets pas les procès en trahison", explique-t-il. Mais chez les frondeurs, comme chez les déçus de son quinquennat, il y a tout de même de quoi s'interroger.


Mais après tout, l'ancien premier secrétaire du Parti Socialiste, n'a peut-être pas totalement tort. Nous nous sommes donc posés la question : qu'est-ce qui peut vraiment être considéré de gauche dans ce qu'a fait le chef de l'Etat durant son mandat. Après quelques réflexions et discussions, nous en avons tout de même dégoté quelques-unes.

Le mariage pour tous

C'est plus qu'un symbole. Le projet de loi sur le mariage gay aura certes, cristallisé les tensions entre pros et antis, mais il a finalement été adopté, avant d'être promulgé le 18 mai 2013.


Malgré cela, certains maires ont tout simplement refusé d'unir deux personnes du même sexe. 

En vidéo

Taubira : Le mariage pour tous "est un acte politique majeur"

La création de 60.000 postes dans l'éducation

Jusqu'à présent, 47.158 postes ont été créés dans l'Education selon le gouvernement. La promesse d'en créer 60.000 au total d'ici 2017 (54.000 dans l'éducation nationale, 5000 dans l'enseignement supérieur et 1000 dans l'enseignement agricole) pourrait donc être tenue.


Mais il est encore un peu tôt pour l'affirmer. Malgré l'annonce d'en créer encore 12.842 avant la fin du quinquennat, ce n'est pas encore totalement fait.

En vidéo

Education : l'objectif des 60 000 postes dépassé

La réforme du congé parental

Mieux répartir le congé parental aux deux parents, c'est désormais fait. Il est donc passé de six mois à un an pour un premier enfant, à condition que tous les deux en bénéficient. L'objectif était alors d'encourager les pères à s'arrêter de travailler pour élever leur enfant en bas âge.

En vidéo

Congé parental : une réforme pour plus de parité

L'encadrement des loyers

À Paris, les loyers sont désormais encadrés grâce au décret du 12 juin 2015. Ainsi, les baux signés après le 1er août de cette même année ne devront pas dépasser le loyer de référence dans le quartier, majoré de 20%.


Contrairement à ce qui était prévu au départ, la mesure ne s'applique qu'à Paris et de manière expérimentale, et non dans les 28 agglomérations classées "zones tendues", comme le prévoyait la loi Alur. Initialement baptisée loi Duflot, ministre démissionnaire, elle ne passe pas la démission de la ministre, détricotée par Manuel Valls. La ministre du logement Emmanuelle Cosse a malgré tout assuré que la prochaine ville à en bénéficier sera Lille. Il faudra normalement attendre décembre prochain.

En vidéo

Parisiens, voici un point sur l'encadrement des loyers

Réduire les impôts pour les classes populaires

Le geste fiscal pour les revenus les plus modestes, tant attendu, est finalement arrivé. Le gouvernement, après avoir sévèrement serré la vis en début de mandat, annonce, par la voix de Manuel Valls, qu'il fera sortir de l'impôt sur le revenu 1,8 million de ménages, soit trois millions de Français aux revenus les plus modestes mais jusque-là imposables. Par exemple, un salarié qui déclarait 14.000 euros par an était sorti, en mai 2014, de l'impôt sur le revenu.


Bien que la mesure profite aux ménages qui ont les plus faibles revenus, elle n'efface pas une autre promesse sur le même thème, qui n'a pas pu être totalement tenue. La fameuse taxe à 75% pour les revenus supérieurs à un million d'euros a été censurée par le Conseil Constitutionnel. Finalement, seules les entreprises l'ont appliqué, et pour une durée de deux ans. 

En vidéo

Baisse d’impôts : 5 millions de ménages concernés

Alors des mesures de gauche, oui il y'en a eu… Mais une politique, c'est une autre histoire. Mais si cette petite liste venait à être injustement incomplète, surtout n'hésitez pas à nous rafraîchir la mémoire.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les confidences de François Hollande

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter