"On fera une fournée" : Jean-Marie Le Pen renvoyé devant le tribunal pour "provocation à la haine raciale"

Politique

JUSTICE - En juin 2014, dans le journal vidéo qu'il tenait pour le compte du FN, l'ancien président du parti désormais dirigé par sa fille Marine avait tenu de graves propos sur Patrick Bruel. Car au sujet du chanteur d'origine juive, qui ne voulait pas se produire dans les villes tenues par le Front national, Jean-Marie Le Pen avait déclaré : "Lui ça ne m’étonne pas, on fera une fournée la prochaine fois".

Jean-Marie Le Pen est renvoyé en correctionnelle pour "provocation à la haine raciale" pour ses propos tenus en 2014 sur la "fournée" et Patrick Bruel, d'origine juive, qui avaient fait scandale et semé la discorde au sein du FN, a-t-on appris mardi de sources proche du dossier.

En vidéo

Jean-Marie et Marine Le Pen : 15 ans après

Le président d'honneur du Front national sera jugé à Paris au côté de Jean-François Jalkh, le vice-président du FN, renvoyé pour le même motif en tant que directeur de publication du site FN.com où avaient été diffusés initialement ces propos, a précisé une de ces sources.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter