"On pourrait les appeler les témoins de Jupiter" : quand Marine Le Pen se moque des adhérents de LREM

DirectLCI
SECTE - Sur le plateau du "Grand Jury" LCI/RTL/Le Figaro ce dimanche, la présidente du Front National a ironisé sur l'élection de Christophe Castaner à la tête de La République en Marche.

Un sourire moqueur. Et quelques amabilités pour le parti de la majorité. Ce dimanche, Marine Le Pen était l'invitée du "Grand Jury" LCI/RTL/Le Figaro. L'occasion pour la présidente du Front National de tancer le parti La République en Marche. Lequel est à présent dirigé par Christophe Castaner qui pourrait toutefois conserver son poste de secrétaire d’Etat en charge des relations avec le Parlement, malgré les critiques venues de sa propre famille politique.  

"Cela me paraît éthiquement problématique. Je suppose qu'ils vont régler ce problème là", estime Marine Le Pen avant d'évoquer l’article 4 de la Constitution stipulant "que les partis politiques s'administrent librement". Ainsi, "s’ils ont envie que le délégué général soit désigné par le président, c’est leur problème. S’ils ont envie de donner le sentiment qu’ils sont plus une secte qu’un parti politique , c’est leur problème", ironise la présidente du Front national. Et de proposer un nouveau surnom pour les marcheurs : "On pourrait les appeler les témoins de Jupiter".  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter