Paris : ce que l'on sait du futur monument à la mémoire des soldats morts en opérations extérieures

Politique

HOMMAGE - Devant les forces armées, François Hollande a annoncé la prochaine inauguration d'un monument dédié à la mémoire des soldats morts en opérations extérieures. 219, militaires ont ainsi été tués depuis 2000.

Où et quand sera inauguré ce monument ?

Le monument dédié aux soldats français morts en opération extérieure sera érigé dans le Parc André-Citroën, dans le 15 arrondissement de Paris. La première pierre sera posée le 23 mars au cours d'une cérémonie. 

J'ai voulu que le 23 mars une cérémonie puisse marquer le lancement d'un projet de monument des opérations extérieures. Il sera érigé à Paris en mémoire de nos 600 soldats, aviateurs et marins morts pour la France en opération extérieure depuis 50 ans.- François Hollande

Pourquoi un monument à la mémoire des soldats morts en opérations extérieures ?

Ce vendredi 6 janvier, le président François Hollande était à Mont-de-Marsan pour y présenter ses vœux aux forces armées. C'est ici, à la Base aérienne 118, qu'il a annoncé la prochaine création d'un monument à la mémoire des soldats morts en opérations extérieures.

Environ 800 militaires de cette base aérienne sont actuellement engagés sur des opérations extérieures au Sahel, en Irak et Syrie. Selon un article du Monde, daté d'avril 2016, "219 soldats français sont morts à l’étranger depuis 2000". Le ministère de la Défense possède sur son site internet une base de données permettant de rechercher des informations sur " tous les soldats décédés en OPEX" de 1963 à nos jours.

"Les Français savent ce qu'ils vous doivent, ils mesurent les risques que vous prenez et les sacrifices que vous acceptez. En leur nom, je veux vous témoigner ma gratitude", a lancé aux armées François Hollande, saluant la mémoire de tous les militaires français "morts au champ d'honneur" en opération extérieure et tous "ceux qui ont donné leur vie pour la France toutes ces dernières années".

Voir aussi

C'est un prix du sang très élevé, mais c'est aussi la place et l'honneur de nos armées que d'être en première ligne dans le combat que nous menons pour la paix, pour la liberté et pour les valeurs de la République.- François Hollande

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter