Pas d'excuses, pas d'investiture pour Nadine Morano

Pas d'excuses, pas d'investiture pour Nadine Morano

Nadine Morano n'a pas adressé de lettre d'excuses pour ses propos sur la France "pays de race blanche" et son exclusion des listes aux régionales dans le Grand Est a été actée mercredi soir par la Commission nationale des investitures (CNI) du parti Les Républicains. Les autres têtes de liste de la région avaient menacé de démissionner si l'ancienne ministre restait investie. Nicolas Sarkozy a proposé le nom de l'ex-députée Valérie Debord pour conduire la liste LR en Meurthe-et-Moselle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques en tissu à éviter, 2 m de distanciation... Les nouvelles recommandations face aux variants du Covid-19

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Variants du coronavirus : le Haut Conseil de la santé publique déconseille certains masques en tissu

Jean-Pierre Bacri, le bougon préféré du cinéma français en cinq répliques cultes

Lire et commenter