Gérald Darmanin s'installe à l'Intérieur à la place de Castaner et assure son "soutien total" aux policiers

Gérald Darmanin s'installe à l'Intérieur à la place de Castaner et assure son "soutien total" aux policiers
Politique

NOUVEAU GOUVERNEMENT - Le nouveau ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a assuré les membres des forces de l'ordre de son "soutien total" promettant d'être "le premier d'entre eux", mardi lors de la passation de pouvoirs avec son prédécesseur Christophe Castaner place Beauvau.

Tout ce mardi se succèdent les transitions dans les ministères et la promotion de Gérald Darmanin au ministère de l'Intérieur n'est pas passée inaperçue, en remplacement de l'ex-socialiste Christophe Castaner. Cet ancien "bébé-Sarkozy" de 37 ans a souligné lors de la passation de pouvoirs à l'Intérieur que ce "ministère de la protection des Français" est par là-même "le premier des ministères sociaux", au service de la sécurité "des plus fragiles". 

"Le hasard ne vous a pas épargné, vous avez connu la crise sanitaire, une crise sociale particulièrement forte et vous avez su tenir la barre", dit Gérald Darmanin à Christophe Castaner. "Je sais cher Christophe, que la critique et facile et que l'art est difficile. Tu es un exemple et je serais heureux de bénéficier de tes conseils" Avant de s'adresser à Marlène Schiappa, l'ancienne secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations devenue ministre déléguée chargée de la citoyenneté, auprès du nouveau ministre de l’intérieur : "Je sais que ce ministère a la chance d'avoir une femme de combat, travailleuse, j'en suis très heureux.." 

Dans son discours, Christophe Castaner quitte ce ministère "fier" : "Nous avons posé les fondements de la sécurité de demain", dit-il. "Au moment de quitter ce ministère, j'ai une reconnaissance pour Emmanuel Macron, j'ai beaucoup appris d'Edouard Philippe, et je veux remercier Laurent Nunez, chaleureusement. Nous avons partager une volonté de faire, ensemble, je n'aurais pu rêver de meilleur homme d'Etat (...) Je veux remercier mon cabinet pour son engagement (...) Les heures qui s'annoncent sont difficiles, les français comptent sur votre action, déterminée", estime l'ancien locataire du Ministère de l'Intérieur, très applaudi.

Lire aussi

"En République, jamais la foi, ne doit être au-dessus de la loi"

Gérald Darmanin a adressé un message fort aux forces de l'ordre : "Je veux dire aux forces de l'ordre que je connais les risques qu'ils prennent, les difficultés face aux attaques de l'autorité qui gangrènent la République" poursuit-il. "Qu'ils soient assurés de mon soutien total. Qu'ils ne doutent jamais que je serai le premier d'entre eux. Les Français attendent de nous que nous soyons un refuge et un exemple et pour paraphraser Clémenceau (...) La république est un bloc et la laïcité, est un ciment indispensable (...) En République, jamais la foi, ne doit être au-dessus de la loi, nous devons être intraitables et combattre de toutes nos forces, l'islamisme politique qui attaque la République, je vous remercie", conclut le nouveau locataire de Beauvau.

Toute l'info sur

Le gouvernement Castex

Qui est Jean Castex, le successeur d'Edouard Philippe ?

Gérald Darmanin a rendu un vibrant hommage à son secrétaire d'Etat, Laurent Nuñez, dont Gérald Darmanin a dit qu'il continuerait à "servir l’intérêt général et ce ministère". Pour son premier déplacement, il se rendra au commissariat des Mureaux, où travaillaient les deux victimes de l'attentat de Magnanville. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent