Comme le nouveau patron de FO qui cite "Le Seigneur des anneaux", ces politiques ont pioché dans la pop culture

Politique
DirectLCI
POP - Pascal Pavageau a fait référence au "Seigneur des anneaux" lors de son discours d'investiture vendredi dernier à Lille, lors du Congrès de FO. Une sortie remarquée. Ce n’est toutefois pas la première fois que nos politiciens émaillent leurs interventions de références culturelles et s'emparent des codes de la pop pour communiquer. La preuve en dix exemples.

Lors de son discours d'investiture tenu à Lille le 27 avril dernier, Pascal Pavageau a multiplié les références à la trilogie du Seigneur des anneaux réalisée par Peter Jackson, reprenant à son compte des phrases cultes de Aragorn et Gandalf ("Vous ne passerez pas"). 

De manière générale, le nouveau leader de FO avoue sans peine s'inspirer des films et reprendre des dialogues dans ses discours afin de marteler son message. La technique se révèle amusante et efficiente (la preuve sur les réseaux sociaux), à défaut d'être inédite. La preuve en dix points marquants où nos politiques ont ouvertement cité des artistes, des chansons, des séries... 

Nicolas Sarkozy fait référence à Johnny

Septembre 2006. "Je veux vous redonner ce qu'on vous a fait perdre de plus précieux : l'envie d'avoir envie", avait clamé le Nicolas Sarkozy devant Johnny Hallyday, invité vedette à Marseille, et près de 7000 supporters, dont une majorité de jeunes, scandant "Nicolas président !". Le tube L'envie du soutien le plus fervent de Sarkozy sera diffusé à pleins tubes pendant les meetings de cette année-là. 

En vidéo

VIDÉO - Quand les politiques chantent Johnny Hallyday

François Baroin récite IAM

Septembre 2010. Interviewé en 2010 sur Europe 1, François Baroin pouvait réciter un couplet entier d'IAM sans bredouiller et rapper sur le titre L'empire du côté obscur. " C'est, pour moi, la définition du rap, de l'écriture. Ils disent des choses", s'était-il alors enflammé. 

Marine Le Pen fredonne Dalida

Avril 2012. Pendant la campagne présidentielle de 2012 sur les promesses du candidat Sarkozy, la présidente du Front national préfère répondre en musique, avec Paroles, paroles de Dalida.

Arnaud Montebourg aime Sardou, et alors ?

Octobre 2013. Quand Michel Sardou n'inspire pas les films (La Famille Bélier), il inspire nos politiques. Arnaud Montebourg n'a jamais masqué son amour pour le chanteur de Afrique Adieu, il l'a même cité comme référence dans son livre La bataille du made in France, à travers la chanson J'habite en France, reprenant à son compte ces paroles : "Mais la France c'est aussi un pays/Où il y a quand même pas cinquante millions d'abrutis".

Le gouvernement Hollande pastiche la série "House of Cards"

Février 2015. "Franck risque de mal digérer ses ribs, il n'en a pas fini avec la presse libre." Le gouvernement souhaite communiquer sur les mesures prises en matière d'indépendance de la presse, de lutte contre la fraude fiscale et les conflits d'intérêt. Et fait du coup référence à Frank Underwood (Kevin Spacey dans la série House of Cards) et sa passion pour la viande.

Emmanuel Macron chante Joe Dassin

Avril 2015. Alors que François Hollande était invité de l'émission Le Supplément sur Canal+, un module de l'animateur Cyrille Eldin montre le chroniquer apostropher Emmanuel Macron, alors patron de Bercy. Au détour d'une question, ils chantent en duo L'été indien de Joe Dassin : "Toute la vie sera pareille à ce matin. Aux couleurs de l'été indien". 

Christophe Castaner parle rap à l'Assemblée

Juin 2016. En plein débat sur le projet de loi Sapin II, l'alors député socialiste Christophe Castaner cite... Akhenaton. Le député cherchait une citation pour parler transparence et le rappeur avait la punchline parfaite, dans son morceau J'voulais dire : "J'm'suis tellement effacé que j'en suis devenu transparent". 

Emmanuel Macron cite IAM (mais se trompe)

Avril 2017. Emmanuel Macron était en meeting à Marseille pour la dernière phase de sa campagne électorale. Devant un public de près de 6 000 personnes, le candidat d'En marche ! a lancé un cri d'amour à la cité phocéenne, qu'il appelle sa "ville de cœur" et a voulu citer la chanson "Nés sous la même étoile", pensant que le contexte était approprié. 

Là où le bât blesse, c'est qu'il fait un contresens sur le morceau, en disant "c'est pas ici que je vais vous dire qu'on est tous nés sous la même étoile" quand le morceau d'IAM souligne justement l'inverse. 

Marine Le Pen convoque "Les Envahisseurs"

Mai 2017. Le débat de l'entre-deux tours entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron de l'élection présidentielle 2017 fut marqué par de multiples échanges tous plus tendus les uns que les autres. Mais sans conteste, le moment le plus "marquant" de cette soirée reste la référence faite par la candidate du FN à la série culte Les Envahisseurs, évoquant le mépris de Macron envers les Français.

En vidéo

VIDÉO - Quand Marine Le Pen évoque "Les Envahisseurs" en plein débat

Edouard Philippe, fan de Bob Dylan

Juillet 2017. Pendant son discours de politique générale prononcé devant les députés de l'Assemblée nationale, Edouard Philippe a fait un clin d'œil au chanteur Bob Dylan en plaçant une citation de son tube Blowing In The Wind après avoir balayé tous les axes de la politique qu'il comptait mener avec son gouvernement dans les prochains mois : "Combien de fois un homme peut-il tourner la tête en prétendant qu'il ne voit pas ?', aurait pu demander le prix Nobel de littérature 2017...", avait-il alors glissé. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter