Péages autoroutiers : vers des augmentations exceptionnelles en février 2019

Péages autoroutiers : vers des  augmentations exceptionnelles en février 2019
Politique
DirectLCI
ROULEZ JEUNESSE - En février prochain, les péages d'autoroute vont augmenter plus que d'habitude : il s'agit d'une hausse pour faire payer à l'usager la majeure partie des travaux d'un plan d'investissement autoroutier.

Il faudra encore mettre la main à la poche. Pour financer les quelques 700 millions d'euros de travaux nécessaires à la réfection  du parc autoroutier, les concessionnaires vont avoir le droit d'appliquer une hausse des tarifs en février prochain. Ces tarifs pourront aller jusqu'à 0,22% en plus de l'inflation. Cette hausse, révèle le Journal du Dimanche, devrait être plus forte qu'à l'accoutumée. Ces nouveaux tarifs devraient être indexés sur l'inflation mais pour l'heure, aucun chiffre n'a été arrêté par l'Etat. 

Chaque concessionnaire aura le droit d'appliquer une majoration comprise entre +0,146 % et +0,22 %, entre 2019 et 2021. Le 7 novembre dernier, l'Etat a publié au Journal Officiel, les derniers avenants aux contrats qui déclinent ce dispositif, indique le JDD. Plusieurs sociétés sont concernées : APRR, Area mais aussi ASF et Escota, propriété du groupe Vinci. Le groupe Vinci qui, avec Cofiroute, compte investir "381 millions d'euros de travaux dont 150 financés par les collectivités locales", explique un responsable du groupe à l'hebdomadaire. 


Ce plan de travaux de réfection des autoroutes est prévu depuis un certain temps. Initié par François Hollande, à la fin de son mandat, il avait été retoqué par l'Arafer, le régulateur des autoroutes. Avec l'arrivée d'Emmanuel Macron, le plan n'a pas été oublié : le gouvernement  l'a revu juridiquement afin d'en sauver une grande partie.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter