Pellerin "scandalisée" par la polémique sur sa méconnaissance de Modiano

Politique

BUZZ - La ministre de la Culture avait soulevé une vague de réactions en admettant, dimanche, n'avoir jamais lu un livre du tout nouveau prix Nobel de littérature français Patrick Modiano. Ce mercredi, Fleur Pellerin s'est indignée qu'on puisse la qualifier "d'inculte".

Avec un pedigree comme le sien, Fleur Pellerin n'aime guère s'entendre qualifier de béotienne. La ministre de la Culture est revenue mercredi sur le buzz qu'elle a créé dimanche, en admettant sur un plateau de Canal + qu'elle n'avait jamais lu un livre de Patrick Modiano, tout récemment nobélisé, avec lequel elle venait pourtant de déjeuner. "Je suis un peu scandalisée quand je lis certaines choses", a-t-elle réagi mercredi pour l'émission Médias le mag, sur France 5.

EN SAVOIR + >> VIDÉO - Fleur Pellerin incapable de citer un livre de Patrick Modiano

Loin d'être une poupée blonde , Fleur Pellerin assure en effet que, du plus loin de l'oubli , elle a "toujours été une grande lectrice". Il y a encore deux ans, avant qu' une jeunesse studieuse ne la propulse ministre à 40 ans, la petite bijou du gouvernement lisait "à peu près deux livres par semaine", jure-t-elle. D'ailleurs, durant ses dimanches d'août  de vacances, elle a renoué avec son vestiaire de l'enfance , et "lu beaucoup". A ceux qui en doutent, elle lance, non sans humour : "Je peux faire des fiches de lecture".

"Ça me semble naturel quand on travaille 16 heures par jour"

Fleur Pellerin rappelle avoir simplement dit dimanche qu'elle lisait "moins actuellement". Depuis, avait-elle déjà expliqué dimanche, que l'horizon de lecture de la ministre s'est rétréci à "beaucoup de notes, beaucoup de textes de loi, les nouvelles, les dépêches AFP". "Ça me semble naturel quand on travaille 16 heures par jour", considère-t-elle.

Que de si braves garçons (et filles) que les journalistes s'autorisent donc, selon elle, à "déformer" ses propos pour lui "faire ce procès", la ministre de la Culture "trouve ça absolument lamentable". Et réfute avec force le qualificatif "d'inculte". Qu'on se le dise, donc, Mme Pellerin n'entend pas se laisser montrer du doigt au rang des fleurs de ruine de la Culture.

VIDEO - La réaction de Fleur Pellerin pour "Médias le mag" :

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter