Perchoir : une fronde des députés LREM ?

Perchoir : une fronde des députés LREM ?

LA POLITIQUE - L'élection de Richard Ferrand au perchoir, mercredi, était en demi-teinte. Le candidat désigné par l'exécutif n'a pas fait l'unanimité auprès des députés de la majorité.

Comme prévu, Richard Ferrand a été élu à la tête de l'Assemblée nationale mercredi, mais avec un mauvais score. Ayant obtenu 254 voix, celui qui a été désigné par l'Elysée est passé à dix voix de l'humiliation au second tour. En effet, sur les 312 députés de la majorité présidentielle, 58 voix ont manqué à l'appel. Parallèlement, Marc Fesneau, le président du groupe Modem, a obtenu 86 voix au lieu de 40. Ces résultats pourraient être interprétés comme un signal de défiance adressé à l'exécutif. Quelles peuvent en être les raisons ? Que représenterait une fronde des parlementaires pour Emmanuel Macron ?

Ce jeudi 13 septembre 2018, Geoffroy Lejeune, dans sa chronique "La politique", nous parle de l'élection en demi-teinte de Richard Ferrand au perchoir. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 13/09/2018 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Toute l'info sur

La Matinale

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

EN DIRECT - Covid-19 : les vols de Guyane toujours autorisés, contrôles renforcés à la frontière brésilienne

Lire et commenter