Perquisitions chez Olivier Véran : Jean Castex affiche sa "confiance totale" en son ministre

Perquisitions chez Olivier Véran : Jean Castex affiche sa "confiance totale" en son ministre

SOUTIEN - Alors qu'une perquisition a été menée jeudi matin au domicile d'Olivier Véran, dans le cadre d'une enquête sur la gestion de la crise sanitaire, le Premier ministre a apporté dans l'après-midi un soutien sans faille à son ministre de la Santé, "au front matin, midi et soir".

Jean Castex a une "confiance totale" en son ministre de la Santé. Lors de la conférence de presse de présentation du couvre-feu qui sera mis en oeuvre dans plusieurs métropoles françaises samedi, le Premier ministre a marqué à plusieurs reprises son soutien sans faille à Olivier Véran, objet d'une enquête de la Cour de justice de la République (CJR) sur la gestion de la crise sanitaire par le pouvoir exécutif. 

Le chef du gouvernement s'est refusé à commenter la perquisition au domicile et dans les bureaux du ministre de la Santé, menée jeudi matin à la demande de la commission de l'instruction de la CJR, qui a également fait perquisitionner les domiciles d'Edouard Philippe, de Jérôme Salomon, le directeur de la DGS, de Sibeth Ndiaye et d'Agnès Buzyn. Mais il a saisi l'occasion d'une question posée pour saluer le travail d'Olivier Véran. 

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

"Un atout pour notre pays"

"Vous comprendrez qu’il ne m’appartient absolument pas de commenter des décisions d’une autorité judiciaire", a ainsi déclaré Jean Castex, rappelant qu'il bénéficiait d'une "totale présomption d'innocence". "En revanche, je peux tout à faire répondre à votre question sur la confiance que j’accorde à M. Olivier Véran. Sachez qu’elle est totale.

"Je voudrais vous faire mesurer la difficulté de cette crise", a ajouté le Premier ministre. "Olivier Véran est en fonction depuis plusieurs mois. Matin, midi, soir, la nuit et le week-end, il est toujours au front, je peux en attester, il ne ménage ni son temps ni sa grande compétence. C’est un atout pour notre pays pour faire face au défi auquel on est confronté.

Un message directement adressé aux détracteurs de la stratégie du gouvernement, visée par plusieurs plaintes issues de collectifs de médecins, et au cœur de deux commissions d'enquête parlementaire. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Jean Castex et Olivier Véran donneront une conférence de presse à 19h, édition spéciale à suivre sur TF1 dès 18h35

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.