Philippe Marini (Les Républicains) préférerait que les gens du voyage "n'existent pas"

Philippe Marini (Les Républicains) préférerait que les gens du voyage "n'existent pas"
Politique

DÉRAPAGE EN EAUX TROUBLES - Le maire Les Républicains de Compiègne (Oise), Philippe Marini, s'est illustré par des propos sulfureux sur les gens du voyage, relate mercredi Le Parisien. Il débattait en conseil municipal sur les aires d'accueil.

La petite phrase, repérée par Le Parisien , a failli passer comme une lettre à la poste chez les élus de Compiègne. Pourtant, elle ne fait pas dans la nuance. Lors du conseil municipal, mardi soir, le débat portait sur le nouveau règlement intérieur d'une aire d'accueil des gens du voyage. Au détour des interventions, le maire, Philippe Marini (Les Républicains), lâche ces mots : "Cette population, on préférerait tous qu’elle n’existe pas. Mais elle existe, il faut respecter la loi."

Sollicitée par Le Parisien, Solange Dumay, conseillère municipale d'opposition (PS), s'est dite "estomaquée". "Je me suis dit qu'il ne servait à rien de prendre la parole. Ma seule réaction fut ce silence qui hurle", a-t-elle justifié.

Il dit "tout haut ce que tout le monde pense tout bas"

Le maire a-t-il dérapé ? En tout cas, il assume. "J’ai réagi à un débat où mes collègues avaient tendance à taxer l’Agglomération de la région de Compiègne (ARC) de laxisme", explique-t-il après coup au quotidien. "Je dis tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Il faut dépenser beaucoup pour les accueillir, et parfois les faire partir."

Le dérapage n'avait pas suscité beaucoup de réactions mercredi soir. Dans le passé, un autre dérapage avait marqué les esprits. Le député-maire de Cholet, Gilles Bourdouleix, avait déclaré à propos des mêmes gens du voyage : " Hitler n'en a peut-être pas tué assez ". Il avait été condamné à une amende.

À LIRE AUSSI
>> Métropole lilloise : des solutions pour réguler l'accueil des gens du voyage"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent