Christophe Castaner oublie les gestes barrières pour une photo : une erreur, reconnaît l'Intérieur

Christophe Castaner oublie les gestes barrières pour une photo : une erreur, reconnaît l'Intérieur
Politique

POLÉMIQUE - Le cliché du ministre de l'Intérieur posant au milieu d'un groupe, sans aucune protection sur le visage et faisant fi des mesures de distanciation sociale, n'a pas manqué de faire réagir ces dernières heures. Son cabinet reconnaît une erreur.

C'est une polémique dont se serait sans doute bien passé le gouvernement à quatre jours de la sortie du confinement, dont la réussite repose notamment sur le strict respect des gestes barrières, martèle-t-on. Une photo de Christophe Castaner, posant au milieu d'un groupe, sans masque, et faisant fi des mesures de distanciation sociale, n'a pas manqué de faire réagir ces dernières heures, notamment sur les réseaux sociaux. 

Prise mercredi dans une usine de masques à Annœullin (Nord), on y voit le ministre de l'Intérieur tout sourire, au milieu d'une trentaine d'ouvriers qu'il venait de rencontrer, tenant son masque dans ses mains. "En visite à Annoeullin, Christophe Castaner se moque bien de pratiquer les gestes de distanciation qu’il prêche”, légende le Dr Bertrand Legrand, médecin généraliste à Tourcoing, qui a publié le cliché sur la Toile ce jeudi.

Lire aussi

"Cette photo prise - à la demande des couturières fières de leur travail - n’aurait pas dû être prise dans ces conditions, nous le regrettons", admet Beauvau dans une note adressée aux rédactions ce jeudi, ajoutant que "les règles de distanciation physique sont impératives et les habitudes dures à changer. " Et de conclure : "Apprendre à vivre avec les gestes barrières est un apprentissage constant : nous devons tous le mener." 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Cette controverse intervient quelques heures avant la prise de parole attendue d'Edouard Philippe qui doit détailler le plan de déconfinement à l'occasion d'une conférence de presse. Ce dernier devrait entre autres confirmer que les regroupements de plus de 10 personnes resteront interdit après le 11 mai, et confirmer les lieux et les circonstances dans lesquels le port du masque sera obligatoire, ou fortement recommandé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent