PHOTOS - Ces surnoms que les politiques se donnent entre eux

PHOTOS - Ces surnoms que les politiques se donnent entre eux

1/7 Le 13 avril 1992, Ségolène Royal est une première fois ministre de l'Environnement, dans le gouvernement de Pierre Bérégovoy. Elle a 38 ans.

AFP/MICHEL GANGNE

2/7 Martine Aubry, ministre du Travail, de l'Emploi et de la Formation professionnelle du gouvernement d'Edith Cresson, arrive au Palais de l'Elysée pour le premier Conseil des ministres, le 17 mai 1991, à Paris. Elle a 40 ans.

AFP/PATRICK HERTZOG

3/7 Le 14 janvier 1956 Jean-Marie Le Pen vient d'être élu, à 27 ans, député poujadiste.

AFP

4/7 La référence à la "situation de détresse" comme condition d'accès à l'IVG est une disposition "obsolète", a jugé lundi la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem.

AFP

5/7 L'ancien secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, dont les archives à cette fonction se sont mystérieusement volatilisées.

ANTONIOL ANTOINE/SIPA

6/7 Parmi les 300 invités conviés sous une vaste tente dressée dans les jardins de la Maison-Blanche, il y avait du beau monde. Un mélange de politiques – comme John Kerry ou Christine Lagarde – et de people.

AFP

7/7 Christian Estrosi mettait beaucoup de "si" à sa candidature à la primaire de "Les Républicains". Un nouveau "si" s'est ajouté, avec sa victoire en Paca face à Marion Maréchal Le Pen, aux régionales, le 13 décembre.

AFP

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

REVIVEZ - La famille royale et le Royaume-Uni ont rendu un dernier hommage au prince Philip

Déconfinement : les pistes du gouvernement

EN DIRECT - Covid-19 : 30.329 personnes hospitalisées dont 5.877 en réa, des chiffres en légère baisse