PHOTOS - Debré, Bachelot, Cohn-Bendit : ces ex-politiques devenus animateurs

PHOTOS - Debré, Bachelot, Cohn-Bendit : ces ex-politiques devenus animateurs
Politique
DirectLCI
Ce lundi sur Paris Première, l’ancien président du Conseil constitutionnel Jean-Louis Debré fait ses débuts en tant qu’animateur. Dans "Le Conseil d’indiscipline" il incarnera un proviseur qui met ses invités sur le grill. Dans le même temps, l'ex-ministre Roselyne Bachelot officie tous les après-midi sur RMC. Zoom sur ces politiques qui ont choisi de se reconvertir dans les médias.
1/5Jean-Louis Debré - Ancien ministre de l’Intérieur (1995-1997), ancien président de l’Assemblée nationale (2002-2007), ancien président du Conseil constitutionnel (2007-2016) et maintenant animateur de télévision. Jean-Louis Debré prend ce lundi les commandes d'une nouvelle émission sur Paris Première, "Le Conseil d'indiscipline". Avant cela, depuis la rentrée, il officiait à la radio dans l'émission "La Cour des grands" présentée par Alessandra Sublet sur Europe 1. Interrogé par "Le Parisien", il se dit ravit de ce changement de vie. "J’ai quitté la politique parce que j’en avais fait le tour. J’y ai occupé toutes les fonctions imaginables (sic), et je pense qu’il faut toujours quitter sa fonction avant qu’elle ne vous quitte. Il faut suivre ses passions et ma passion, aujourd’hui, c’est de faire une émission comme ça."

IBO/SIPA

2/5Roselyne Bachelot - Cela fait maintenant plusieurs années que l'ancienne ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy fait partie du paysage médiatique français. Elle a d'abord débuté à la radio, en rejoignant Cyril Hanouna sur Europe 1 puis Laurent Ruquier dans "Les Grosses têtes" sur RTL. Surtout, elle se fait remarquer en tant que chroniqueuse dans "Le Grand 8", présenté par Laurence Ferrari. Depuis la rentrée, elle présente "100% Bachelot", sa propre émission diffusée chaque jour de 15h à 16h sur RMC. Et elle ne semble pas regretter d'avoir déserté la vie politique pour investir la scène médiatique. "La politique c'est une vie de bête. Quand vous partez à 11 heures du soir on vous demande si vous prenez votre après-midi. C’est des journées, au minimum, de 12 à 14 heures. C’est pas de week-end, c’est pas de vacances, c’est un stress considérable. Est-ce que si j’étais restée dans la politique je serai aussi en forme ? Certainement pas", a-t-elle déclaré au "Parisien".

PJB/SIPA

3/5Daniel Cohn-Bendit - Depuis 2013, Daniel Cohn-Bendit intervient tous les matins dans la matinale d’Europe 1. Il y a sa propre chronique, "L’humeur de Dany". Lors de l’Euro 2016, l'ex-député européen écologiste comptait parmi les chroniqueurs de la station de radio pour parler football, au même titre que Raymond Domenech ou Guy Roux. De 1994 à 2003, il a animé une émission littéraire sur la chaîne de télévision suisse-allemande Schweizer Fernsehen, ainsi que sur la chaîne allemande 3SAT.

LAURENT BENHAMOU/SIPA

4/5Jeanette Bougrab - L'ancienne présidente de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) et ancienne secrétaire d'Etat chargée de la Jeunesse et de la Vie associative a été chroniqueuse pour le "Grand Journal" de Canal+. Elle rejoint l'émission alors présentée par Antoine de Caunes en août 2013. "J'étais nulle au 'Grand Journal'", a-t-elle estimé, quelques mois après son départ. "Ce n'était pas fait pour moi. Il faut assumer ses échecs."

REVELLI-BEAUMONT/SIPA

5/5Luc Ferry - L'ancien ministre de l'Education a été chroniqueur pour l'émission "Vous trouvez ça normal ?" animée par Bruce Toussaint sur France 2 en 2012. Il a également été chroniqueur pour LCI, BFMTV, Radio Classique et Le Figaro.

PJB/SIPA

Sur le même sujet

Plus d'articles