Placé : "Je ne veux pas participer à la fracture à gauche"

Politique
DirectLCI
Jean-Vincent Placé, sénateur de l'Essonne et parti récemment d'EELV, n'est pas très optimiste sur la situation politique dans le pays à l'approche des régionales. Pour lui, les deux femmes Le Pen sont clairement favorites dans les régions où elles sont en lice, raison pour laquelle il ne veut pas prendre part à la désunion. Surtout dans des endroits où l'aile gauche est censée être d'accord.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter