Plan d'économies : "Je ne le voterai pas", affirme un député PS

Politique
DirectLCI
Après d'ultimes concessions, le Premier ministre Manuel Valls espère sortir gagnant d'un vote à l'Assemblée sur le programme de stabilité qu'il a présenté pour 2014-2017, qui prévoit 50 milliards d'euros d'économies. Selon Bruno Le Roux, président du groupe PS à l'Assemblée nationale, "il faut savoir se rassembler".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter