Plan vélo, rénovation thermique, moratoire sur les centres commerciaux... Jean Castex promet 20 milliards d'euros pour l'environnement

Plan vélo, rénovation thermique, moratoire sur les centres commerciaux... Jean Castex promet 20 milliards d'euros pour l'environnement
Politique

ECOLOGIE - "Faire de l'économie française la plus décarbonée d'Europe". Lors de sa déclaration de politique générale, Jean Castex a égrainé une batterie de mesures d'un plan de relance "accélérateur puissant de la  transition écologique". Voici les principales annonces.

"L'écologie n'est pas l'apanage d'une génération, d'une classe sociale, des quartiers de certaines villes ou d'un parti. L’écologie, c’est notre affaire à tous". Devant les députés, rassemblés pour son discours de politique générale, Jean Castex a annoncé mercredi la mobilisation de "plus de 20 milliards d'euros" afin de faire de l'économie française "la plus décarbonée d'Europe."  Un plan "pour la rénovation thermique des bâtiments, pour réduire les émissions des transports et de nos industries, pour produire une alimentation plus locale et durable, pour soutenir les technologies vertes de demain comme les batteries, pour mieux recycler et moins gaspiller". 

Le Premier ministre a notamment promis "un plan vélo très ambitieux" et "contractualisé" avec les collectivités, ajoutant que d'ici à la fin 2021, tous les territoires devront être dotés de "contrats de développement écologiques". Il a également plaidé pour l'instauration d'"un moratoire pour l'installation de nouveaux projets de centres de commerciaux dans les zone périphériques" afin de "lutter contre l'artificialisation des sols et promouvoir les circuits courts et les petits commerce", a-t-il souligné.  Une mesure qui intervient 9 mois après l'abandon par le chef de l'Etat du méga-projet contesté d'Europa City au nord-est de Paris.

La publicité est également visée lorsqu'elle concernera les produits polluants.  "Nous régulerons la publicité pour réduire les incitations à la surconsommation des produits polluants", a ainsi détaillé Jean Castex sans, à a ce stade, détailler les "produits" concernés : l'industrie automobile ou la vente de billets d'avion notamment. 

"Croire en la décroissance écologique" mais "pas à la décroissance verte"- Jean Castex

Lire aussi

Sur le plan économique, Jean Castex a souhaité que l'écologie soit créatrice de richesse et s'est dit partisan de la "la croissance écologique" mais "pas de la décroissance verte".  "Nos entreprises doivent évoluer, et les investissements massifs du pacte productif vont les y aider", a-il assuré.

A nous de concilier transition écologique et pouvoir d’achat- Jean Castex

Toute l'info sur

Le gouvernement Castex

Qui est Jean Castex, le successeur d'Edouard Philippe ?

"Rien ne serait plus inefficace ou injuste que de demander à certains de nos concitoyens, qui n'en ont tout simplement pas les moyens, de changer brutalement leur mode de consommation ou de déplacement", a tenu cependant à rappeler le Premier ministre. "A nous de concilier transition écologique et pouvoir d’achat", a-t-il poursuivi, rappelant que les travaux allaient commencer pour mettre en œuvre les propositions de la Convention citoyenne pour le climat. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent