PMA : le chef de LaREM presse le gouvernement de tenir sa promesse sans "traîner"

Politique

CALENDRIER - Le délégué général de La République en marche Stanislas Guerini affirme depuis plusieurs semaines que la PMA est la priorité de l'exécutif. Alors ce mardi sur RTL, il a de nouveau mis la pression au gouvernement pour présenter rapidement le texte en Conseil des ministres, de façon à ce qu'il soit étudié le plus tôt possible à l'Assemblée nationale.

Alors que les Gilets jaunes ont retardé le calendrier des mesures gouvernementales, le délégué général de La République en marche Stanislas Guerini demande à l'exécutif de rapidement mettre en oeuvre le projet de lui bioéthique ouvrant la PMA aux couples de femmes. "C’est une promesse de campagne que nous avons faite. Nous avons fait cette promesse à toutes les femmes pour que la PMA puisse être étendue. Elle est attendue par bon nombre de femmes. Quand on souhaite avoir un bébé, c’est quelque chose qui doit être fait rapidement, et on ne peut pas se dire ‘ce n’est pas grave, ça ne changera rien si la loi est faite dans un an, dans deux ans’, ça change beaucoup de choses sur la vie quotidienne intime de certaines personnes", a expliqué Stanislas Guerini mardi sur RTL. 

"C’est la raison pour laquelle je crois que cette promesse de campagne, il faut la mettre en œuvre. Le Premier ministre a pris l’engagement que la loi soit présentée en Conseil des ministres avant l’été, je souhaite que l’on ne traîne pas."

Lire aussi

On va avoir des choix à faire car il y a beaucoup de chantiers qui sont sur la table."- Stanislas Guerini

"On va avoir des choix à faire car il y a beaucoup de chantiers qui sont sur la table, des chantiers qui sont très importants sur les retraites, l’assurance chômage… Moi je souhaite que cette promesse de campagne, qui va toucher la vie quotidienne, la vie intime de beaucoup de femmes, on puisse y répondre et y répondre rapidement avant la fin de l’année", a ajouté le député de Paris, proche d'Emmanuel Macron.

A la fin du mois d’avril, sur France Inter, le délégué général de LaREM avait déjà souhaité que la mise en place de la PMA soit "la priorité de la majorité". "Nous avons des choix importants à faire sur la PMA. Je souhaite que ce texte ne soit pas trop retardé, et donc s’il faut prioriser, je prioriserai plutôt celui-là."

Voir aussi

Le 29 avril dernier, le Premier ministre Edouard Philippe avait dévoilé le calendrier du gouvernement pour les trois prochains mois. Il avait annoncé pour juillet la présentation en Conseil des ministres du projet de loi bioéthique, après avoir évoqué juin en mars.... 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter