Poitou-Charentes : la faillite évitée de justesse, la politique de Ségolène Royal remise en cause

DirectLCI
Pendant 10 ans, la région Poitou-Charentes a été le laboratoire politique de Ségolène Royal. Mais elle a souvent bouclé son budget en reportant une partie de ses dépenses sur l’année suivante. Alors lorsqu’elle fusionne avec l’Aquitaine et le Limousin et que le nouveau président socialiste de la région commande un audit, celui-ci met au jour 1.400 factures impayées, une ardoise de 132 millions d’euros et des emprunts toxiques. Toute la politique de Ségolène Royal est remise en cause par ses opposants.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter