"Au lieu de foutre le bordel..." : Macron "assume sur le fond" mais regrette l'utilisation d'un "mot familier"

DirectLCI
POLÉMIQUE - Selon ses proches, Emmanuel Macron "assume sur le fond" les propos qu'il a tenus mercredi en Corrèze tout en reconnaissant qu'il n'aurait pas utilisé le mot "bordel" dans le cadre d'un discours  officiel.

En politique, les petites phrases causent souvent de grands tourments. Si bien qu’Emmanuel Macron a tenté d’éteindre la polémique après avoir été surpris mercredi au cours d'un aparté avec le président de la région Nouvelle Aquitaine

: "Il y en a certains, au lieu de foutre le bordel, ils feraient mieux d'aller regarder s'ils ne peuvent pas avoir des postes là-bas", avait lancé le président en réaction aux manifestations des salariés de l'équipementier automobile creusois GM&S à Egletons.


Selon des proches du président cités par l’AFP, Emmanuel Macron "assume sur le fond" ses  propos. Néanmoins,  il "n'emploierait pas,  dans un cadre officiel, le mot bordel, qu'il a utilisé dans une discussion  officieuse".

Une justification qui intervient après que cette phrase a suscité une vive polémique. Les propos de M. Macron ont été dénoncés par des responsables de l'opposition, notamment de la France Insoumise et du Front National.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter