Jean-Michel Blanquer : "le voile n'est pas souhaitable dans notre société"

Politique

ÉCOLE - Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer est revenu sur le débat concernant la possibilité pour les mères de porter le voile lors d'une sortie scolaire. Sur BFM TV, il a également affirmé qu'il n'est "pas acceptable" que "des petits garçons (...) refusent de tenir la main à une petite fille".

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a affirmé dimanche sur BFMTV que "le voile n'est pas souhaitable dans notre société". Il revenait sur le débat relancé par la vidéo dans laquelle Julien Odoul, un élu du Rassemblement national, prenait à partie une femme voilée qui accompagnait une classe au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, provoquant les pleurs de son fils.

En vidéo

VIDÉO - Un élu RN s'en prend à une femme voilée en plein conseil régional à Bourgogne-Franche-Comté

On voit parfois des petits garçons qui refusent de tenir la main à une petite fille, ce n'est évidemment pas acceptable dans l'école de la République- Jean-Michel Blanquer

"Les enfants doivent être épargnés par ses débats d'adultes", a également expliqué Jean-Michel Blanquer, tout en ajoutant qu'on "voit parfois des petits garçons qui refusent de tenir la main à une petite fille, ce n'est évidemment pas acceptable dans l'école de la République. Normalement la solution à ce problème est simple et rapide, mais si ça débouche sur un problème plus grave, on le signale." Il a ensuite indiqué que les enseignants pouvaient faire appel, dans de pareils cas, au "vade-mecum de la laïcité" puis aux "équipes laïcité".

Le ministre de l'Éducation estime que les propos de Julien Odoul sont "évidemment à condamner et c'est idiot d'en arriver à ce type de situation". Et d'ajouter : "La règle était claire, il n'y avait pas d'interdiction de porter le voile dans ce conseil des jeunes, donc il n'y avait pas lieu de faire ça".

Lire aussi

Jean-Michel Blanquer a cependant ajouté que "la loi n'interdit pas" le port du voile en sortie scolaire, "mais on peut inciter localement à ce que ce ne soit pas le cas". Pour le ministre, "il est tout à fait normal d'avoir un dialogue avec les parents d'élèves, d'expliquer à une maman qu'on préfère qu'elle ne mette pas le voile dans une sortie. Après, elle en a le droit."

"Le voile en soi n'est pas souhaitable dans notre société, tout simplement. Ce n'est pas quelque chose d'interdit mais n'est pas quelque chose à encourager. Ce que ça dit sur la condition féminine n'est pas conforme à nos valeurs", a poursuivi le ministre de l'Éducation nationale, qui avait condamné le mois dernier une affiche de la fédération de parents d'élèves FCPE, qui défend le droit de mères voilées de faire des sorties scolaires. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter