Main baladeuse sur Nabilla : Jean-Vincent Placé défend son droit à "la fête"

Politique
DirectLCI
MAL PLACÉE- La photo de Jean-Vincent Placé touchant d'un peu trop près la poitrine de Nabilla a fait le tour des réseaux sociaux ce mardi. Interpellé sur Twitter, l'ex Secrétaire d'Etat défend son droit à "la fête".

Main baladeuse et grand sourire. En mars 2017, la photo de Jean-Vincent Placé touchant de très près la poitrine de Nabilla était passée inaperçue. Mais ce mardi 16 octobre, un membre du Parti Socialiste a interpellé l’ex secrétaire d’Etat sur ce geste qu’elle juge déplacé. Ce à quoi l’intéressé a répondu qu'"en 2018 en France ça craint vraiment ton message" défendant une sorte de droit à "la fête".

Le cliché a été pris le 9 mars 2017. Nabilla dîne alors avec son compagnon, Thomas Vergara. Attablés dans un restaurant italien du 1er arrondissement parisien, ils sont rapidement rejoints par Jean-Vincent Placé. A l’époque, l’homme politique est encore Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre. 


Sur son compte Snapchat, le compagnon de la star de la télé-réalité immortalise la rencontre. Sur les images, on peut voir Jean-Vincent Placé discuter avec Nabilla. Amusé, Thomas Vergara explique  qu’il ne "la lâche plus", filmant l’homme politique tenant fermement le bras de sa petite amie. Il ajoute même en légende que ce dernier aurait dit "je te kiffe'".

"En 2018 en France ça craint vraiment ton message"

Alors que la soirée se poursuit, Jean-Vincent Placé, tristement connu aujourd’hui pour ses déboires avec la justice et ses problèmes d’alcool, fait tomber la veste de costume. Et accepte d’enfiler un tee-shirt du créateur Christ Legrand. Tout sourire, il se laisse ensuite prendre en photo. Et sa main baladeuse se retrouve sous le sein de Nabilla. 


Une photo qui resurgit aujourd’hui lorsque la marque en question, dans le cadre de la promotion de sa nouvelle collection, retweet l'image et interpelle l’ancien ministre en demandant : "Quand est-ce-que vous venez chercher la nouvelle collection de notre marque de Polo ?" 

Mais un détail de la photo a interpellé Elodie Jauneau, membre du bureau national du Parti Socialiste. Un montage avec un zoom sur l’image montre très clairement la proximité entre la main de Jean-Vincent Placé et la poitrine de Nabilla. Face à ce geste, Elodie Jauneau demande donc sur Twitter : "On ne te dérange pas ?"


S’ensuit une discussion hors-du-commun. L’ancien ministre lui demandant si elle a un "problème avec la fête". Et d’ajouter : "C'est l'ordre moral chère Elodie ?" Lorsque l’intéressé comprend, enfin, qu’il est apostrophé par rapport à sa main, il répond dans un dernier Tweet : "En 2018 en France ça craint vraiment ton message". 

Interrogée par des internautes, qui voudraient connaître l’avis de Nabilla, celle-ci n’a toujours pas réagi. A l’époque, elle avait tweeté une photo en compagnie de Jean-Vincent Placé avec, en légende, un drapeau japonais et la phrase "Le président chinois. Good Party". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter