Primaire ou congrès : les militants LR se prononcent ce samedi

Primaire ou congrès : les militants LR se prononcent ce samedi

2022 - Réunis en congrès numérique ce samedi, les militants LR choisiront le mode de désignation de leur candidat à la présidentielle, entre une primaire ouverte ou un vote en congrès.

Christian Jacob ne voulait pas de primaire. Mais cette option fera tout de même partie des deux soumises ce samedi aux militants Les Républicains, réunis en congrès numérique, a confirmé le président du parti mercredi à l’issue d’un bureau politique. Puisqu’aucun candidat naturel ne se dégage, ils devront en effet choisir le nouveau mode de désignation : soit une primaire à deux tours, soit un nouveau vote en congrès.

La primaire serait ouverte "à l’ensemble des sympathisants qui se reconnaissent dans les valeurs de la droite et du centre" acceptant d’être inscrits "dans un fichier nominatif". Le vote en congrès serait "réservé aux seuls militants LR" inscrits jusque 15 jours avant le scrutin, et à deux tours également, a-t-il précisé. 

Toute l'info sur

L'élection présidentielle 2022

Une "procédure d'empêchement" inscrite dans les statuts

Si la seconde option était choisie par les militants, le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand, qui refuse de participer à une primaire, a indiqué qu’il pourrait s’y soumettre. Selon les informations de TF1 et LCI, l’entourage d’Eric Zemmour réfléchirait également à faire participer le polémiste au processus de désignation des Républicains.

Pour éviter de réitérer l'accident de 2017, lorsque le candidat François Fillon, déjà candidat, avait été mis en examen dans le Penelopegate et avait entamé une chute dans les sondages, LR compte se doter désormais d'une "procédure d'empêchement". Inscrite dans le cadre d'une révision des statuts, elle prévoit que si le candidat choisi "ne peut, pour quelque raison que ce soit, rester porteur de ce choix, la procédure pourrait être (...) à nouveau engagée".

Lire aussi

Avantage au vote en congrès

D'après les résultats de l'enquête commandée par LR autour de son processus de désignation et réalisée auprès de 15.000 Français de droite dont 3000 sympathisants LR, le vote a congrès a un léger avantage. 60% des sondés se sont dit favorables à un congrès des adhérents, en "concertation" avec les autres formations de la droite et du centre, pour soutenir un candidat "sans organisation préalable de primaire". La primaire, ouverte ou semi-ouverte, a recueilli les faveurs de 47 à 50% des sympathisants de droite. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

"Indemnité inflation" : Emmanuel Macron défend son refus de baisser les taxes sur le carburant

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

Alec Baldwin réagit après avoir tiré et tué Halyna Hutchins sur le tournage de "Rust"

Procès des attentats du 13-Novembre : "En réalité, il était déjà mort mais l'information n'avait pas été transmise"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.