Popularité : nouvelle rechute pour Macron et Philippe, à leur plus bas niveau depuis l'élection présidentielle

Popularité : nouvelle rechute pour Macron et Philippe, à leur plus bas niveau depuis l'élection présidentielle

Politique
DirectLCI
TEMPÊTE - L'abaissement de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires n'a certainement rien arrangé. Selon un sondage Harris Interactive, les cotes de popularité d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe a chuté ce mois de juin pour atteindre leur plus bas niveau depuis leur entrée en fonction.

La rechute. Alors que le 26 juin dernier, un sondage Odoxa indiquait qu’Emmanuel Macron atteignait son plus bas de popularité depuis l’élection présidentielle, avec cinq points de moins, un nouveau sondage réalisé pour le site Délits 

d'Opinion et signé Harris Interactive enfonce le clou. Selon ce dernier, la cote de confiance d'Emmanuel Macron perd sept points, et celle d’Edouard Philippe, cinq points.


Selon les réponses recueillies par l’institut de sondage auprès de 928 personnes, le Président ne recueille plus que 40% d'opinions positives et cède du terrain auprès de toutes les tranches d'âge et de quasiment tous les segments de l'opinion. Chez les sympathisants des Républicains, il perd par exemple 19 points, à contre-courant d'autres enquêtes d'opinions qui le donnent en progression auprès de l'électorat de droite. Le premier ministre Edouard Philippe ne rassemble plus, lui aussi, que 40% d’opinions positives. Il chute auprès de toutes les tranches d'âge et catégories sociales, à l'exception des plus de 65 ans (+1) et des inactifs (stable), selon cette enquête.

Dans leur chute, Emmanuel Macron et Edouard Philippe ont entraîné toute l’équipe gouvernementale. Celle-ci accuse le coup avec une baisse de 3 points et est également à son plus bas niveau depuis son entrée en fonction (27%). Jean-Yves Le Drian perd quatre points (42%), Laura Flessel 5 points (41%), Jean-Michel Blanquer et Gérard Collomb trois points (38% et 32%), Nicolas Hulot deux points (38%). Dans ce classement, seul Jean-Luc Mélenchon pointe en légère hausse (24%, +1).


Enquête réalisée en ligne du 26 au 28 juin auprès de 928 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter