Masque en extérieur : ces maires qui ne veulent plus de l'obligation

Masque en extérieur : ces maires qui ne veulent plus de l'obligation

PORT DU MASQUE - Alors que le déconfinement progressif a débuté mercredi, de nombreux maires remettent en cause la pertinence de l'obligation du port du masque en extérieur.

La France a entamé la deuxième phase de son plan de déconfinement, mais de nombreux maires veulent aller plus loin et mettre fin au port du masque obligatoire dans leur commune. Alors qu'Emmanuel Macron a estimé mercredi, lors d'un déplacement dans l'Aube, qu'il faudrait "de toute façon garder le masque jusqu'à la fin du mois de juin", les édiles sont nombreux à ne pas vouloir attendre.  

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

Plusieurs villes anticipent la levée de l'obligation

À Arcachon, haut lieu du tourisme balnéaire, le masque n'est plus obligatoire sur l'espace public depuis mercredi, a annoncé dans une vidéo le maire (LR), Yves Foulon, au vu d'une situation sanitaire favorable. "Tous les Arcachonnais qui ont souhaité être vaccinés le sont à ce jour", justifie-t-il. 

En Charente-Maritime le taux d'incidence est l'un des plus bas de France (47 cas pour 100.000 habitants). Le préfet a décidé de prolonger jusqu'au 15 juin, le port du masque "dans les espaces publics" mais la liste des communes concernées par cet arrêté préfectorale se réduit : elle ne concerne plus qu'une dizaine de communes, dont l'Ile de Ré et La Rochelle. 

"Le moment n'est pas venu d’envoyer ce signal"

Le 14 mai dernier, Olivier Fabre, maire (DVD) de Mazamet (Tarn) s'était adressé à son préfet de tutelle pour demander que les mesures de restrictions soient revues. Selon lui, les personnes vaccinées ne devraient plus  être contraintes de porter le masque en extérieur, alors que "la situation sanitaire s'améliore" et que la vaccination s'accélère dans sa commune. 

David Rachline, maire (RN) de Fréjus, avait, lui, annoncé il y a quelques jours dans un communiqué intitulé "bas les masque", son intention d'écrire au préfet du Var, pour lui demander "la fin du port obligatoire du masque en extérieur dans notre commune". Selon lui, "beaucoup de nos concitoyens aimeraient s’affranchir de cette contrainte, que seule la 'peur du gendarme' et d’une contravention fait encore respecter. Car l’impact réel de cette mesure fait débat."  Pour justifier cette demande, le maire mettait en avant le fort impact des restrictions sanitaires sur l'économie cette ville touristique.  

Lire aussi

"Factuellement les préfets ont le droit, une fois qu’ils se sont concertés avec les ARS (Agences régionales de santé, ndlr) d'imposer le port du masque ou pas en extérieur, a rappelé Olivier Véran sur LCI mercredi. Cependant, le ministre de la Santé estime que "le moment [n'est] pas venu d’envoyer ce signal aux Français".

La politique vous intéresse ? Découvrez la version podcast de l'Interview Politique d'Elizabeth Martichoux

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée :

Sur APPLE PODCACST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Chaque matin Elizabeth Martichoux reçoit des invités politiques de premiers plans pour les interroger sur des questions d’actualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Renvoi du Premier ministre, accusation de "coup d'État", manifestations... Que se passe-t-il en Tunisie ?

EN DIRECT - Covid-19 : le taux d'incidence dépasse le seuil d'alerte dans toutes les régions

Covid-19 : face à l'explosion des cas, la Haute-Corse prend de nouvelles mesures restrictives

Pass sanitaire, terrasses, obligation vaccinale... Ce que prévoit le projet de loi adopté par le Parlement

Normandie : l'alcool en cause dans l'accident qui a tué quatre adolescents de 16 ans

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.