Pour Bayrou, Macron suit le même projet que Sarkozy en 2007

Politique

POLITIQUE - François Bayrou était invité de l’émission "Questions politiques" ce dimanche. Interrogé sur ses points communs avec Emmanuel Macron, le maire de Pau a répondu que l’ancien banquier ressemblait plutôt au Nicolas Sarkozy de 2007. De quoi écarter toute envie de rapprochement avec l’ancien ministre.

Ce dimanche dans "Questions politiques" (France Inter/France Info/Le Monde), François Bayrou a écarté tout rapprochement avec Emmanuel Macron, déjà courtisé au centre par l’UDI. "Il se trouve que je ne me reconnais pas dans ce qu’Emmanuel Macron incarne" a répondu François Bayrou aux journalistes qui lui faisaient remarquer que l’ancien ministre de l’Economie défendait des idées similaires aux siennes. Selon lui, Emmanuel Macron fait du Nicolas Sarkozy. "Le projet de société qui est celui d’Emmanuel Macron est infiniment proche de celui que Nicolas Sarkozy défendait en 2007. Si je me suis affronté avec Nicolas Sarkozy, en particulier sur ce sujet de société, c’était sur les inégalités croissantes."

François Bayrou estime que les deux hommes représentent "le monde de l’argent". Après avoir évoqué la formule de l'ancien ministre de l'Economie – "Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires" – le président du MoDem a souligné que "Nicolas Sarkozy disait 'ça, c'est la réussite'". "C'est évidemment le monde de l'argent. Or aujourd'hui, l'argent gouverne tout", a déploré le maire de Pau et ancien candidat à la présidentielle. 

Quand Bayrou cite la fiche Wikipédia de Macron

François Bayrou a aussi épinglé les passages d'Emmanuel Macron du secteur public au secteur privé. "Si vous lisez sa notice Wikipédia, la première ligne est celle-ci : ‘Emmanuel Macron, haut fonctionnaire, banquier d’affaires, homme politique. Eh bien toute ma vie, je me suis battu pour qu’il n’y ait pas ses connivences entre l’appareil d’Etat et les intérêts privés." 

Après avoir critiqué Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron, François Bayrou a apporté son soutien à Alain Juppé pour la primaire de la droite, même s’il n’ira pas voter. 

VIDEO. Pour Lagarde, l'attitude de Bayrou vis-à-vis de Macron est "ridicule"

En vidéo

Pour Lagarde, l'attitude de Bayrou vis-à-vis de Macron est "ridicule"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter