Pour Eric Ciotti, "les discours d'ouverture généralisée" sont à l'origine des drames des migrants

Pour Eric Ciotti, "les discours d'ouverture généralisée" sont à l'origine des drames des migrants
Politique
DirectLCI
IMMIGRATION - Le député LR des Alpes-Maritimes était interrogé jeudi matin sur France 2 à propos de Cédric Herrou, l'agriculteur poursuivi pour avoir fait passer des migrants à la frontière franco-italienne. Une démarche illégale, condamne l'élu, pour qui les messages d'accueil adressés aux migrants sont responsables des drames survenus en mer.

Les messages d'accueil seraient à l'origine des drames des migrants en Méditerranée. C'est du moins ce qu'a affirmé le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, jeudi matin sur France 2.


Interrogé à propos de Cédric Herrou, l'agriculteur jugé pour avoir fait passer des migrants à la frontière franco-italienne avant de les héberger - un acte militant revendiqué -, le député et président du conseil départemental a estimé que le cas de l'agriculteur "s'assimile à une complicité avec les passeurs" et rappelé qu'il y a, sur ce plan, "des délits prévus par la loi". 

"La fermeté, gage d'humanité"

Sur le fond, Eric Ciotti estime que "les discours d'ouverture généralisée sont à l'origine des drames", faisant allusion aux 3.800 migrants qui ont trouvé la mort en mer Méditerrannée en 2016. Au contraire, juge-t-il, "c'est la fermeté qui est gage d'humanité". 


L'agriculteur a-t-il eu tort d'aider des migrants mineurs au nom de l'assistance à personne en danger ? Le député rappelle que les services d'accueil de son département ont accueilli "1.500 mineurs étrangers en 2015". "Les droits sont garantis par les institutions de la République. Respectons la loi."

En vidéo

Le nombre de migrants en forte baisse en 2016 : les Syriens représentent 26% des arrivées

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter