Pour la députée PS Karine Berger, l’article 49-3 "empêche le vote de l’Assemblée"

DirectLCI
Invitée politique de LCI-Radio Classique, la députée PS des Hautes-Alpes Karine Berger a expliqué qu’elle souhaitait que la loi Macron soit amputée "des éléments de rupture avec un certain nombre de principes de gauche". Elle a toutefois souligné qu’il y avait des risques que la loi soit adoptée en l’état grâce à l’article 49-3.

Plus d'articles