Marlène Schiappa voit bien Cyril Hanouna "coprésenter le débat de l’entre-deux-tours" présidentiel

Marlène Schiappa voit bien Cyril Hanouna "coprésenter le débat de l’entre-deux-tours" présidentiel

DÉCALAGE - Principalement connu pour ses pitreries en plateau, Cyril Hanouna pourrait bien revêtir le costume de coprésentateur du débat de l'élection présidentielle de 2022. La ministre chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, affirme ce vendredi au magazine M que ce rôle pourrait être taillé pour lui.

 L’un des chroniqueurs de TPMP, l’écrivain Yann Moix, avait prédit en direct dans l’émission du 11 février : "C’est ici, sur ce plateau, que se jouera l’élection présidentielle". Cette prédiction pourrait bien se relever en partie vraie. "En 2022, c’est lui qui devrait coprésenter le débat de l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle", déclare ce vendredi au magazine M, édité par Le Monde, Marlène Schiappa.

Pour la ministre déléguée à la Citoyenneté, le présentateur a joué un rôle important dans la sphère politique ces derniers mois, ce qui justifierait son rôle dans le futur débat. Elle souligne notamment qu'il a été l'un des premiers à prendre au sérieux le mouvement des Gilets jaunes et assure qu'il a ouvert les yeux du gouvernement sur la nécessité de dissoudre Génération identitaire en invitant la porte-parole du groupuscule d'extrême drite sur son plateau. "C'est grâce à lui !", soutient Marlène Schiappa, bien que la procédure de dissolution avait été engagée bien avant. "C’est quelqu’un de brillant, qui connaît la société française. Mais il est de bon ton de cogner sur lui, cela relève du mépris de classe", affirme la ministre.

Tous les candidats bientôt sur le plateau d'Hanouna ?

Selon Le Monde, Cyril Hanouna ambitionne d'ailleurs de recevoir tous les candidats, y compris Emmanuel Macron et Marine Le Pen, qui d'après la première édition du baromètre d'intentions de vote Challenges et Harris Interactive, se retrouveraient à nouveau en duel au second tour. Ils seraient idéalement reçus un par un en mars, puis tous ensemble, en présence du public.

"Cyril pèse dans le débat politique et tous les politiques veulent venir", se vante Lionel Stan, directeur général de H2O Productions, la société de production fondée et présidée par Cyril Hanouna. "Si on peut faire avancer les choses dans le monde de la télévision, pourquoi pas dans la société française et en politique ?".

De Najat Vallaud-Belkacem à Marlène Schiappa

Jean-Luc Mélenchon a été le premier politique à se présenter sur le plateau de TPMP en 2013, "par provocation" contre les émissions politiques. Lui ont succédé la ministre des Droits des femmes en 2014, Najat Vallaud-Belkacem, Nicolas Dupont-Aignan, venu exprimer son mécontentement le 20 mars 2017 pour ne pas avoir été invité au débat présidentiel organisé par TF1, ou encore Marlène Schiappa en mars 2018 pour revenir sur les projets du gouvernement pour mettre fin au harcèlement sexuel que subissent les femmes, puis en 2019 pour un débat sur les Gilets jaunes.

Certains politiques, cependant, refusent de se prêter au jeu de ses interviews souvent "délurées". "J’ai été invité à de multiples reprises, mais j’ai toujours courtoisement refusé. Je ne crois pas que l’on puisse y exposer sereinement ses positions. Je pense aussi que ce n’est pas la place d’un ministre de l’Économie et des Finances", explique au magazine M Bruno Le Maire.

Lire aussi

TPMP, du buzz au débat ?

Si la présence de tous les candidats à la prochaine élection présidentielle reste donc encore incertaine, Cyril Hanouna soigne cependant de plus en plus son image. Particulièrement connu pour ses provocations à l'antenne, mais aussi ses dérapages sexistes et homophobes, son émission fait aujourd'hui moins souvent l'objet de signalements auprès du CSA. "La marque 'TPMP' est la plus puissante du PAF. Les équipes font un travail formidable, on est une émission de divertissement, de débat, qui parle de tout, donne la parole à tous, dans un paysage audiovisuel qui se lisse de plus en plus. C’est ça, le succès de "TPMP, pas le buzz", assure-t-il à M

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 13 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Vaccin : le casse-tête de l'exécutif pour écouler les doses d'AstraZeneca

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.